Le fascisme en France

    Partagez
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Le fascisme en France

    Message par Joe le Dim 27 Nov - 16:47

    Je crois que Dolorès ne parlait pas des étrangers lorsqu'elle évoquait une "autre culture", mais de la culture de classe, c'est-à-dire la tradition ouvrière.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Nikolaï
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 69
    Date d'inscription : 17/10/2011

    Re: Le fascisme en France

    Message par Nikolaï le Dim 27 Nov - 18:32

    Pedro a écrit:Il n'y aurait peut-être plus de chômage... comme en Allemagne dans les années 30. Mais dans quelle atmosphère de barbarie, de nettoyage ethnique ?
    Je suis à tout point d'accord sur le fond avec toi et avec Joe. Je voudrais juste apporter une petite précision pour ne pas qu'on croit qu'il y a contradiction dans nos propos : les sans-emplois existaient toujours en Allemagne (comme dans tous les autres pays du monde qui furent à un moment de leur histoire dirigés par des régimes de type fasciste), mais comme les "untermensch" n'étaient pas des gens, ils n'entraient pas dans certaines statistiques officielles. Et pendant ce temps-là, les autres, pour compenser, devaient travailler... 60 heures par semaine (et bien sûr, le droit de grève était inexistant).

    Pedro a écrit:N'oublions pas que dans notre héritage de communistes, dans le long chemin de l'émancipation humaine, il y a l'humanisme, [...]
    Bien sûr. Je pense que dans le cas de l'intervenant Dolorès Gustabez (quelles que soient ses convictions politiques), il me semble pertinent d'insister sur le caractère scientifique et pragmatique du marxisme, qui n'a rien d' "utopique" (dans le sens où on l'entend généralement). Mais ceci dit, tu fais bien de rappeler l'argument humaniste (que j'ai tendance à laisser de coté à force de débattre avec ce type d'intervenants).

    Pedro a écrit:[...] ce qui renvoie au débat sur les "principes" de l'autre jour. Sauf qu'à la différence des bobos, nous disons "pas d'humanisme pour les ennemis de l'humanité". C'est finalement cette question qui est à l'origine de ce forum : fallait-il taire (voire même, être toujours à la limite de justifier) les abominations d'un Kadhafou sous prétexte qu'il est devenu la cible de ses anciens commanditaires impérialistes ? Ce forum est né de gens qui ont répondu non...
    Eheh... je prends ça pour une invitation. clin d\\'oeil Ça me rappelle que je suis tombé sur un document extrêmement intéressant de Mao dans lequel il théorise l'alliance avec la bourgeoisie (temporaire bien sûr... qu'est-ce que "le sens de l'honneur", mis à part une valeur petite-bourgeoise ? :lol:) dans le cadre des guerres de libération coloniale. On en reparlera, quand j'aurai le courage de répondre à tout dans le sujet consacré (vu que je mets une journée à écrire un post dans ce sujet, lol).
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Le fascisme en France

    Message par Joe le Lun 28 Nov - 15:58

    Je pense qu'il faut éviter deux écueils : l'"absolutisme" bourgeois et le nihilisme, bourgeois lui aussi. Si Lénine rappelait qu'il existe bien une "morale" communiste, et des "principes" communistes, il existe aussi un sens de l'honneur communiste. Respecter ses engagements, être fidèle à une cause, ne pas avancer à visage masqué, ce sont des choses qui font l'honneur d'un communiste. Le fait de considérer que les alliances doivent être temporaires ne signifie pas que l'on manque à l'honneur, car a priori on n'a jamais proclamé que l'on s'unirait pour toujours avec telle ou telle fraction de la bourgeoisie.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Pedro
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 246
    Date d'inscription : 18/06/2011

    Re: Le fascisme en France

    Message par Pedro le Lun 28 Nov - 21:23

    En tout cas, "Honneur communiste" est un slogan outre-Alpes :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    (Saverio Saltarelli, étudiant communiste, assassiné par la main infâme de la Questure fasciste, de la mafia démochrétienne Andreotti-Colombo-Rumor et la complicité des réformards de Berlinguer)

    Ekintza
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 14
    Date d'inscription : 27/06/2011

    Re: Le fascisme en France

    Message par Ekintza le Mar 29 Nov - 21:18

    Et une "légende" occitaniste (qui ne plaira peut-être pas à Ekintza clin d\\'oeil)
    raconte que Bayonne était une ville plutôt gasconne, puis avec le
    développement économique des Basques sont descendus des vallées et "les
    gens ne comprenaient plus leurs voisins"...

    Ce n'est certes pas une légende, Baiona était majoritairement gasconne du Moyen Age jusqu'au début du XX. siècle.
    avatar
    Dolorès Gustabez
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 85
    Date d'inscription : 21/11/2011

    Re: Le fascisme en France

    Message par Dolorès Gustabez le Jeu 1 Déc - 0:55

    Vos discours sont trop théoriques.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Le fascisme en France

    Message par Joe le Jeu 8 Déc - 13:05

    Affreux, un enregistrement secret à un congrès du FN révèle la pensée véritable des fascistes : racisme, revendication de la "démagogie"... A écouter absolument.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Le fascisme en France

    Message par Joe le Dim 26 Fév - 19:25

    Claude Guéant vient d'avouer que le FN est un parti néo-nazi !

    Spoiler:
    L'éminence grise de Sarkozy s'exprime sur le FN :

    Pour Guéant, le FN est un parti "nationaliste et socialiste"

    Le ministre de l'intérieur, Claude Guéant, a estimé dimanche 26 février sur Radio J que le Front national n'était pas un parti républicain mais un parti "nationaliste et socialiste", soulignant ses affinités avec les thèses extrémistes et racistes, voire néo-nazies. Il a notamment fait référence à l'exaltation par Marine Le Pen et son père Jean-Marie de l'écrivain Robert Brasillach, fusillé à la Libération pour collaboration avec les nazis. "Le masque tombe, Marine Le Pen a essayé de donner des nouvelles couleurs au Front national (...) mais de temps à autre on sent que l'armure se fend et que le naturel revient", a-t-il dit, rappelant que Marine Le Pen s'était rendue dernièrement à un bal fréquenté par les néo-nazis à Vienne.

    Qu'attend t-il pour dénoncer Sarkozy, qui s'est rapproché des thèses du FN ? Et surtout qu'attend t-il pour demander enfin l'interdiction de cet horrible parti ?


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Ekintza
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 14
    Date d'inscription : 27/06/2011

    Re: Le fascisme en France

    Message par Ekintza le Dim 26 Fév - 21:27

    Et qu'attend-il pour se dénoncer lui-même ?
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Le fascisme en France

    Message par Joe le Dim 26 Fév - 22:08

    Faisons comme si voyons leçon


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Danko38
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 23
    Date d'inscription : 18/02/2012
    Age : 22
    Localisation : Grenoble

    Re: Le fascisme en France

    Message par Danko38 le Lun 27 Fév - 12:11

    Interdiction? Je ne crois pas que ce soit le meilleur moyen de convaincre la population de ne pas se tourner vers ce parti...

    Et puis ce n'est pas plus mal de diviser la droite, si vous voulez virer Sarko dès le premier tour. En cas de second tour Hollande - Le Pen, Le Pen ne sera jamais élu.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Le fascisme en France

    Message par Joe le Lun 27 Fév - 12:21

    Tu crois que j'ai envie d'avoir un second tour Hollande-Le Pen ? Le fascisme, ça ne se combat pas par des alliances électorales. Au contraire, il s'en nourrit. Et puis c'est une question d'honneur, et de respect pour ceux qui sont tombés il y a 70 ans. C'est pour arrêter aussi les souffrances de ceux qui pâtissent des mesures qu'adorent les électeurs Front national.
    Pourquoi devrais-je convaincre la population de ne pas se tourner vers le FN ? C'est le discours d'un démocrate bourgeois que tu nous sert là. La réalité c'est que le FN trompe les gens pour qu'ils se rallient à sa cause, et la tromperie ça ne relève pas du domaine de la raison, mais de la psychologie de masse. Un communiste expose clairement ses idées, il ne joue pas avec le feu en misant sur tel ou tel candidat pour qu'il aille diviser tel ou tel camp lorsque des idées aussi putrides sont en jeu. Toi tu nous dit qu'il faudrait préférer Le Pen à Sarkozy, car de toute façon le premier n'est pas dangereux. Eh bien tu devrais te méfier des retournements.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Danko38
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 23
    Date d'inscription : 18/02/2012
    Age : 22
    Localisation : Grenoble

    Re: Le fascisme en France

    Message par Danko38 le Lun 27 Fév - 13:10

    Je vois pas comment Le Pen pourrait être élue façe à Hollande, ou alors je n'ai plus rien à faire dans ce pays.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Le fascisme en France

    Message par Joe le Lun 27 Fév - 13:31

    En fonction des événements les choses peuvent aller très vite. Marine Le Pen a été dé-diabolisée dans les médias, Sarkozy s'en est rapproché. Elle pourrait marquer des points face à une gauche molle en parvenant à rallier les voix de l'UMP, et une partie de l'électorat populaire. Le risque semble évidemment minime, mais je crois qu'il existe, et donc on ne peut pas s'amuser à faire des calculs comme ça. Surtout que l'inverse pourrait se produire : que la candidature Hollande dégonfle et que l'on se retrouve à un second tout Le Pen-Sarkzoy. Là je ne sais pas quel sera le résultat...


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Le fascisme en France

    Message par Joe le Sam 17 Mar - 18:23

    Excellent ! Le poignard de Jean-Marie Le Pen a été retrouvé en Algérie. L'histoire confirme une fois de plus sa participation à des actes de torture.

    Spoiler:
    Au matin du 3 mars 1957, Mohamed Cherif Moulay, 12 ans, découvre un poignard dans le couloir d'entrée de la maison familiale, dans la Casbah d'Alger. Accrochée à une ceinture de couleur kaki, l'arme gît dans un recoin obscur. C'est un oubli des parachutistes français qui ont soumis la nuit précédente son père à "la question". Ahmed Moulay, 42 ans, a été torturé à l'eau et l'électricité, en présence de ses six enfants et de son épouse, avant d'être achevé d'une rafale de mitraillette. Le supplicié a les commissures des lèvres tailladées au couteau. Un communiqué de l'armée annoncera qu'il a été abattu alors qu'il tentait de s'enfuir. Quand il trouve ce poignard, Mohamed Cherif Moulay le cache dans le placard du compteur électrique de l'entrée.

    Les parachutistes reviennent à deux reprises, les jours suivants, mettent la maison à sac. Pour rien. L'enfant se tait. Rania Moulay, elle, se rend au commissariat pour porter plainte. On lui dit : "Votre mari est mort au cours d'un règlement de comptes entre fellaghas." Apprenant l'épisode, un père blanc, le père Nicolas, s'indigne et intervient. Les gendarmes finissent par ouvrir une enquête. "Pour qu'ils soient obligés d'admettre que ce n'était pas des fellaghas mais des militaires français qui avaient tué mon père, je leur ai donné la ceinture de toile kaki, mais pas le poignard que j'ai détaché de la ceinture et gardé", se souvient Mohamed Cherif Moulay, âgé aujourd'hui de 67 ans. L'enquête n'aboutira jamais.

    Le poignard atterrit dans le buffet de la salle à manger des Moulay. Il y restera jusqu'en avril 2003, date à laquelle l'envoyée spéciale du Monde à Alger réussit à le rapporter en France. Cette pièce à conviction sera présentée à la 17e chambre, lors du procès en diffamation intenté par Jean-Marie Le Pen contre Le Monde, le 15 mai suivant.

    En acier trempé, long de 25 centimètres et large de 2,5 centimètres, il s'agit d'un couteau du type de ceux qu'utilisaient les Jeunesses hitlériennes, fabriqué par des couteliers allemands de la Ruhr, selon l'enquête menée par le journaliste Sorj Chalandon. La lame porte le nom de J.A. Henckels, fabricant à Solingen. Le manche, en partie recouvert de bakélite noire, est incrusté d'un losange dont l'écusson est tombé dans les années 1970, à force d'avoir été manipulé par les enfants Moulay. Sur le fourreau de ce poignard, on peut lire : J. M. Le Pen, 1er REP.


    Cet article est tiré du Hors-Série du Monde : "Guerre d'Algérie. Mémoires parallèles", disponible en librairie et dans la boutique du Monde.fr.

    Florence Beaugé

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    jean-edouard
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 11
    Date d'inscription : 15/01/2013

    Re: Le fascisme en France

    Message par jean-edouard le Mer 16 Jan - 16:34

    Le vrai visage du fascisme c'est le mind control, la persécution par satellite. Derrière leur visage d'amis du peuple rigolards, les fascistes torturent et assassinent par satellite en France, et dela depuis des décennies, sans que la masse des citoyens n'en soit informé.

    *** Comment combattre le fascisme sans dénoncer les crimes actuels du fascisme ?

    Contenu sponsorisé

    Re: Le fascisme en France

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 12:50