Le PC libanais, inquiet des derniers développements en Syrie

    Partagez
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Le PC libanais, inquiet des derniers développements en Syrie

    Message par Joe le Mer 23 Nov - 17:02

    Le PC libanais, inquiet des derniers développements en Syrie, appelle à la résistance à la fois contre une intervention étrangère et pour des transformations démocratiques radicales

    Traduction AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



    Le Bureau politique du Parti communiste libanais a discuté des derniers développements dans le monde Arabe et plus particulièrement ceux en Syrie. Il a également discuté des développements internes dans ses dimensions politiques et socio-économiques, en accordant une attention toute particulière à la réapparition de la loi concernant le retour des collaborateurs Israéliens, la campagne nationale pour la réforme de la loi électorale, la situation socio-économique qui continue de se dégrader. Le parti a produit la déclaration suivante concernant ces questions (nous traduisons la partie concernant la situation en Syrie) :

    Le parti exprime sa grave préoccupation concernant la détérioration de la situation en Syrie, qui devient de plus en plus dangereuse au fil des événements. Ces développements inquiétants comprennent à la fois la décision inédite adoptée par la Ligue Arabe mettant de l'huile sur le feu et incluant le rappel des ambassadeurs de Damas, et la persévérance du régime Syrien dans l'adoption de la « solution sécuritaire » comme alternative au dialogue national avec l'opposition démocratique en Syrie. Ces décisions dangereuses, s'ajoutant aux actions violentes et aux réactions violentes, aux enlèvements et aux massacres communautaires, menacent la stabilité de la Syrie et de l'ensemble de la région. Ces développements offrent également un nouveau tremplin aux États-Unis pour qu'ils puissent continuer leur ingérence dans les affaires intérieures Syriennes dans le cadre de la mise en place de leur plan pour un Nouveau Moyen-Orient visant à redessiner la région.

    Outre ce contexte, le bureau politique voit les décisions de la Ligue arabe comme s'insérant dans une série d'événements partant du rapport qui a été remis au Comité des affaires étrangères au Congrès des États-Unis le 9 novembre jusqu'à la nouvelle escalade Turque et allant finalement jusqu'au déploiement militaire pour l'OTAN. Cela nous renvoie en tout point aux événements en Libye, et en Irak auparavant, et vise à offrir un alibi « légitime » à la position des États-Unis visant à détruire la Syrie comme nous le savons bien, et pas seulement son régime. Dans la poursuite de leur objectif, les États-Unis profitent du refus du régime Syrien d'abandonner la « solution sécuritaire », et de son refus d'accorder des concessions au peuple Syrien par la mise en œuvre des réformes démocratiques nécessaires.

    Le Parti communiste libanais, sur la base de cette situation très difficile et de la menace croissante d'une intervention militaire impérialiste-Israélienne-Turque, lance un appel aux forces démocratiques et progressistes en Syrie afin qu'elles prennent une position historique et mobilisent rapidement pour rassembler des forces sur une position commune afin de faire échec à trois développements dangereux :

    1 – L'escalade des actions et réactions violentes ;

    2 – L'escalade du communautarisme ;

    3 – L'intervention étrangère imminente ;

    L'opposition démocratique et progressiste est aussi invitée à stabiliser la situation interne nationale en mettant un terme à la violence, aux enlèvements, aux arrestations et à la répression et est aussi invitée à lancer un appel à l'accélération de la mise en œuvre des réformes nécessaires, y compris la fin de la « solution sécuritaire », à la libération des prisonniers, et à l'opposition à toute forme d'intervention étrangère et de conflit interne qui peut rapidement tourner en guerre civile communautaire.

    Le Parti communiste libanais lance finalement un appel à l'opposition démocratique et progressiste afin qu'elle affirme sa position par l'annonce de l'appel à une convention nationale visant au développement d'un front de résistance nationale contre toute intervention étrangère, et tout aussi important, visant également à l'élaboration d'un programme politique pour la mise en œuvre des transformations démocratiques radicales nécessaires.

    Source : Solidarité internationale PCF


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre


      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 10:07