Les traîtres !

    Partagez
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Les traîtres !

    Message par Joe le Mer 14 Déc - 10:57

    On l'avait prédit, c'est enfin arrivé. Le "socialiste" français François Hollande a confirmé qu'il ne reviendrait pas sur le recul de l'âge de la retraite.

    Quelle insulte à tous ceux qui ont cru le PS quand il disait défendre le départ à 60 ans. Quelle insulte aussi à tous les militants PS qui ont pu se battre sincèrement pour la protection des droits des travailleurs !

    C'est encore inscrit sur le site du PS :

    "Faire une réforme juste, en mettant à contribution tous les revenus, y compris ceux du capital; en prenant en compte la pénibilité; en maintenant l'âge légal de départ à 60 ans."

    Le salopard François Hollande n'a même pas l'honnêteté de dire les choses comme il faut. En l'écoutant comme ça, on a l'impression qu'il défend le départ à 60 ans.

    "Devant les auditeurs, je prends cet engagement : ceux qui ont commencé leur vie professionnelle à 18 ans, qui ont fait 41 années de cotisations, 42 ans, pourront partir à 60 ans. Ceux qui n'ont pas leur durée de cotisation, ne le pourront pas", a expliqué le candidat socialiste à la présidentielle."

    Avec les chiffres, on s'y perdrait.

    "Je prends cet engagement dit-il", comme si c'était une bonne nouvelle alors qu'il vient de fermer définitivement la porte au rétablissement de l'âge légal de départ à 60 ans. Celui qui ne s'est pas laissé berner par les chiffres a compris que sa mesure ne concerne que ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans.

    LE MONDE : François Hollande confirme qu'il écarte le retour à la retraite à 60 ans

    Spoiler:

    LEMONDE.FR | 13.12.11 | 11h19 • Mis à jour le 13.12.11 | 12h55

    Depuis la primaire socialiste, François Hollande n'avait pas totalement éclairci sa position sur la retraite à 60 ans. Lundi 12 décembre, sur RTL, le candidat socialiste a enfin détaillé comment il interprétait l'engagement du programme socialiste de "rétablir l'âge légal de départ à 60 ans". Et la réforme qu'il propose va finalement se révéler moins généreuse.
    "Devant les auditeurs, je prends cet engagement : ceux qui ont commencé leur vie professionnelle à 18 ans, qui ont fait 41 années de cotisations, 42 ans, pourront partir à 60 ans. Ceux qui n'ont pas leur durée de cotisation, ne le pourront pas", a expliqué le candidat socialiste à la présidentielle. Des propos qui excluent d'office un rétablissement général de la retraite à 60 ans.

    Si elles s'inscrivent dans la continuité de ses déclarations lors du troisième débat à la primaire socialiste, où il avait affirmé que "ceux qui ont fait 41 ou 41,5 années de cotisation doivent pouvoir partir à 60 ans", ces déclarations vont un peu plus loin en limitant cette proposition à ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans.

    Par ailleurs, François Hollande n'écarte pas une nouvelle augmentation de la durée de cotisation, qui sera de 41,5 ans pour les générations nées en 1955 et après. Le candidat socialiste semble également prêt à ne pas remettre en question l'augmentation progressive de l'âge légal de départ, qui, selon la réforme de 2010, sera de 62 ans en 2018.

    EXTENSION DU DISPOSITIF CARRIÈRES LONGUES

    De facto, la réforme proposée par M. Hollande consiste en une extension du dispositif "carrière longue" actuellement réservé à ceux qui ont commencé à travailler avant 18 ans. Ce dispositif permet de prendre sa retraite avant 60 ans pour les salariés qui travaillent depuis l'âge de 15, 16 ou 17 ans et qui justifient d'une durée d'assurance complète majorée de 5 à 8 trimestres selon les générations. Par exemple, pour les personnes nées après 1955, il faudra en tout 174 trimestres de durée d'assurance. François Hollande doit encore expliquer s'il compte maintenir cette majoration, ou s'il compte la supprimer pour l'ensemble des carrières longues, ce qui semble plus conforme à ses propos.

    En comparaison, la proposition du programme socialiste ne permettait, certes, le départ à 60 ans à taux plein qu'aux salariés ayant commencé à travailler avant 18 ans et demi (pour atteindre les 41,5 ans) mais laissait la porte ouverte à des départs anticipés avec des décotes, alors que François Hollande veut réserver son dispositif aux gens ayant démarré leur carrière à 18 ans. "Il n'y aura pas de départ possible avec décote avant 62 ans", confirme Marisol Touraine, chargée de la protection sociale au sein de l'équipe de campagne de François Hollande.

    "Notre proposition concernerait environ 130 000 salariés en année pleine et coûterait entre 1,5 et 2 milliards d'euros en année pleine, précise-t-elle. Elle s'appliquerait immédiatement après l'élection, avant une réforme d'ampleur négociée avec les partenaires sociaux en 2012." C'est dans le cadre de cette négociation que serait notamment évoquée la question de la compensation de la pénibilité. Mais peu de chance d'y voir un "rétablissement de l'âge légal de départ à 60 ans".

    Jean-Baptiste Chastand




    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Dolorès Gustabez
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 85
    Date d'inscription : 21/11/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Dolorès Gustabez le Mer 14 Déc - 11:09

    Comment ferait-on dans un état communiste pour gérer un retraité pour deux actifs ?
    avatar
    W catharos
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 37
    Date d'inscription : 30/08/2011
    Localisation : Bourgogne

    Re: Les traîtres !

    Message par W catharos le Mer 14 Déc - 20:12

    Les sociaux - démocrates ne demandent qu'à appliquer une austérité estampillé de "gauche"... Une alternance, pas une alternative politique...

    Dolorès, sans doute que les travailleurs ont "Le droit à la paresse", et pas de mourrir sur la machine, peut être avons - nous pour l'Humanité et son devenir, des appréciations bien différentes...

    Au moins le socialisme pourrait permettre le partage du travail entre tous, liquider le chômage, limiter le temps de travail effectif...

    En fait, la question ne sera sûrement pas posée en terme démographique, de classes d'âge, parce que le problème est politique, pas démographique...
    avatar
    W catharos
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 37
    Date d'inscription : 30/08/2011
    Localisation : Bourgogne

    Re: Les traîtres !

    Message par W catharos le Mer 14 Déc - 20:28

    Mais les socialos peuvent aller plus loin encore genre progrès social, on ne nous dit pas tout...

    Remplacer les médecins par des vétérinaires dans les campagnes par exemple, le buzz...

    A voir les dire de Françoise Tenenbaum, responsable PS à la solidarité, vice - présidente du Conseil Régional, et amie politique de Rebsamen, futur ministre présumé de l'intérieur si le PS l'emporte, maire de la ville, chez moi à Dijon...

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    Dolorès Gustabez
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 85
    Date d'inscription : 21/11/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Dolorès Gustabez le Mer 14 Déc - 21:17

    W catharos a écrit:Au moins le socialisme pourrait permettre le partage du travail entre tous, liquider le chômage, limiter le temps de travail effectif...
    Partager le travail entre tous suppose par exemple la semaine de 30 heures payées 30 heures...

    En fait, la question ne sera sûrement pas posée en terme démographique, de classes d'âge, parce que le problème est politique, pas démographique...
    Ben voyons! Qui payera les retraites dans un régime communiste ?
    avatar
    a.filetta
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 66
    Date d'inscription : 20/11/2011
    Localisation : Belgique

    Re: Les traîtres !

    Message par a.filetta le Jeu 15 Déc - 9:56

    Oh mais la trahison des dirigeants soc-dem ne date pas d'hier, ni de l'entourloupe de F. Hollande à propos de la retraite à 60 ans...
    avatar
    Dolorès Gustabez
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 85
    Date d'inscription : 21/11/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Dolorès Gustabez le Jeu 15 Déc - 11:11

    Ce n'est pas une réponse.

    Nikolaï
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 69
    Date d'inscription : 17/10/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Nikolaï le Jeu 15 Déc - 15:28

    Dolorès Gustabez a écrit:Ce n'est pas une réponse.
    Et ça, c'est du flood.

    Dolorès Gustabez a écrit:Ben voyons! Qui payera les retraites dans un régime communiste ?
    Mais c'est très simple : tous les petits-bourgeois qu'on enverra au goulag comme, par exemple, les trolls provocateurs qui floodent les forums. Very Happy
    avatar
    Dolorès Gustabez
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 85
    Date d'inscription : 21/11/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Dolorès Gustabez le Jeu 15 Déc - 16:14

    Tu es pitoyable.
    avatar
    pottier
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 135
    Date d'inscription : 28/06/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par pottier le Jeu 15 Déc - 16:34

    Dolorès Gustabez a écrit:Comment ferait-on dans un état communiste pour gérer un retraité pour deux actifs ?

    L'important c'est de tenir compte de la création et de la répartition des richesses. vu ainsi, le rapport entre le nombre d'actifs et le nombre d'inactifs perd de son importance.
    avatar
    Dolorès Gustabez
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 85
    Date d'inscription : 21/11/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Dolorès Gustabez le Jeu 15 Déc - 17:16

    Alors quel doit être le revenu de l'inactif en % de celui de l'actif ?
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Joe le Jeu 15 Déc - 17:44

    Je rappelle quand même que le règlement interdit les interventions d'une seule ligne (flood). Il faudrait donc voir à ne pas trop en abuser.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Dolorès Gustabez
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 85
    Date d'inscription : 21/11/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Dolorès Gustabez le Jeu 15 Déc - 18:32

    Ce n'est pas le volume d'un message qui fait le flood mais son contenu.

    J'ai posé une question simple et je n'ai pas besoin de la paraphraser sur trois quatre lignes.
    avatar
    Pedro
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 246
    Date d'inscription : 18/06/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Pedro le Jeu 15 Déc - 19:56

    la semaine de 30 heures payées 30 heures

    Oui, et pourquoi pas 13 semaines de congés payés (un quart de l'année)... du moment que sans EXTORSION DE LA PLUS-VALUE (parfois les 2/3, voire plus, de la valeur ajoutée par le travailleur qui transforme un produit A ou un produit B, ou "réalise" cette VA quand B est mis en rayon, passé en caisse etc. bref acheminé à son utilisateur final, sans quoi sa valeur reste "virtuelle", ou redonne à B sa valeur d'usage quand il est HS et ne vaut donc plus rien, bref...), 30 heures payées 30 heures revient au "standard de vie" de 2000€ par mois aujourd'hui ! (sans oublier la gratuité des transports en commun, du logement etc.)
    avatar
    Dolorès Gustabez
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 85
    Date d'inscription : 21/11/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Dolorès Gustabez le Jeu 15 Déc - 20:31

    Nous avançons : j'apprends par Pedro que le partage salaire/profits en France est de 33%/67%.

    C'est bien cela ?
    avatar
    Pedro
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 246
    Date d'inscription : 18/06/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Pedro le Jeu 15 Déc - 20:40

    Ça dépend des tâches du salarié considéré. Forcément, plus le salaire est haut, moins il y a d'extorsion. Le ratio est difficile à évaluer et évidemment les patrons ne vont pas le crier sur les toits. Besancenot disait il y a quelques années qu'on "était passé de 60/40 à 40/60"... mais c'est Besancenot.
    avatar
    Dolorès Gustabez
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 85
    Date d'inscription : 21/11/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Dolorès Gustabez le Jeu 15 Déc - 21:46

    C'est effectivement Besancennot.

    Nous sommes passés de 70% pour les salaires sous Giscard à 60% aujourd'hui.
    avatar
    Pedro
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 246
    Date d'inscription : 18/06/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Pedro le Ven 16 Déc - 7:51

    La productivité de l'heure travaillée a bien augmenté, depuis Giscard !
    avatar
    Dolorès Gustabez
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 85
    Date d'inscription : 21/11/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Dolorès Gustabez le Ven 16 Déc - 9:23

    Bel argument capitaliste en faveur des patrons... :lol!:
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Joe le Ven 16 Déc - 13:06

    Ce n'est absolument pas en faveur des patrons vu qu'ils ne travaillent pas. Au contraire ça signifie qu'alors que le travail est devenu beaucoup plus productif, on essaye de nous faire croire que l'on n'aurait pas les moyens de financer telle ou telle chose.

    Voici l'évolution de la productivité horaire selon le Sénat :
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Evidemment, pour financer notre système social, il faudrait que les salaires aient évolué en fonction, vu que ce sont nos cotisations qui financent.

    Quelques chiffres suffisent pour prendre conscience que le financement des pensions de retraite en France est un problème de répartition des richesses.

    Spoiler:
    Il y a en France 16 millions de retraités, soit près d’un quart de la population. Les pensions qui leur sont versées représentent 261 Mds €, soit plus de 13 % du PIB. Elles permettent d’assurer un montant moyen de pension de 1 400 € mensuels, en augmentation de 0,6 % en plus de l’inflation chaque année.

    En raison de la forte croissance du nombre de retraités (+ 280 000 par an depuis 2006), les régimes de retraite sont confrontés à des déficits importants. Ce déficit s’élève aujourd’hui à 32 Mds € et on estime que si rien n’est fait, il ira en s’aggravant dans les années à venir (70 Mds € en 2030, 100 Mds € en 2050).

    La masse salariale en France s’établit en 2009 à environ 1200 milliards d’euros. Le PIB de la France étant de 1900 milliards d’euros cette même année.

    Le montant des dividendes versées aux actionnaires représentes 167 milliards d’euros par an. Ce montant a augmenté de plus de 100 milliards d’euros depuis 1982.

    L’ensemble des niches fiscales en France représente 75 milliards d’euros de perte par an pour le budget de l’État.

    L’ensemble des niches sociales en France représente 30 milliards d’euros de perte par an pour la protection sociale.

    Le montant des réductions d’impôts accordés aux ménages les plus riches depuis 2000 se monte également à 30 milliards par an.

    retraites-2010.fr


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Dolorès Gustabez
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 85
    Date d'inscription : 21/11/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Dolorès Gustabez le Ven 16 Déc - 13:16

    Joe a écrit:Ce n'est absolument pas en faveur des patrons vu qu'ils ne travaillent pas.

    Et c'est ainsi que nous apprenons que les agriculteurs, petits commerçants, médecins libéraux, coiffeurs, artisans taxi, etc, passent leurs journées dans leurs hamacs...
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Joe le Ven 16 Déc - 14:00

    C'est le mythe de l'entrepreneur libéral qui serait "son propre patron". Eh, mais ma Gustabez, pour être patron il faut avoir à qui commander. Donc ton "artisan taxi", ton "médecin libéral" et ton coiffeur ne sont pas des "patrons". Beaucoup d'agriculteurs ne le sont pas non-plus. Moi je parle des gros qui possèdent des moyens de production ou sont à des postes de commandement. Car de toute façon, ce n'est pas le chauffeur de taxi, le médecin ou le coiffeur qui sont plus productifs.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Joe le Ven 16 Déc - 15:16

    Pourris jusqu'au bout : dans une interview au Monde, Marisol Touraine, membre de l'équipe de campagne de François Hollande, déclare que cette mesure serait "une avancée sociale majeure par rapport à la réforme du gouvernement".

    C'est vraiment se moquer des Français ! La réforme du gouvernement vient à peine d'être mise en place, et tout ce que le PS trouve à dire c'est qu'il pourrait faire une "avancée sociale" par rapport aux réformes du gouvernement. Autrement dit essayer de lisser les réformes, de réformer les réformes. Moi j'appelle ça un moindre recul social, mais un recul tout de même.

    Comment peut-on honnêtement parler d'avancée sociale, alors que l'on avait deux fois mieux il y a deux ans ?

    Ces gens sont des menteurs, et nos ennemis au même titre que le FN, l'UMP et le Modem.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Joe le Ven 23 Déc - 15:49

    De quoi faire ravaler leur bile aux cons qui nous bassinent sur leurs "classes moyennes". Non, ce sont les classes populaires qui payent le prix de la crise :

    Les hausses d'impôt touchent surtout les plus modestes.

    Spoiler:
    Le Monde

    Une rafale de hausses d'impôt qui touche surtout les ménages et les plus modestes
    | 23.12.11 | 12h02 • Mis à jour le 23.12.11 | 15h41

    Réduction du déficit public oblige, les Français risquent fort de sentir passer l'année 2012. Les quatre lois de finances approuvées cette année (le budget 2012 de l'Etat, celui de la Sécurité sociale, les deux collectifs budgétaires de 2011) comportent en effet une ribambelle de hausses d'impôt.
    Certaines sont fortes, d'autres moins. Une chose est sûre : le dogme présidentiel de la non-augmentation globale des impôts, sur lequel s'est arc-bouté Nicolas Sarkozy, a été remis en cause avec la hausse quasi générale du taux réduit de TVA et le gel des barèmes de l'impôt sur le revenu, de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), des donations et des successions. De ce fait, 200 000 personnes deviendraient imposables alors qu'elles ne le sont pas aujourd'hui.



    Critiqué par la gauche pour les "cadeaux fiscaux" de la première partie du quinquennat, le gouvernement s'est efforcé d'allumer des contre-feux dans le débat budgétaire. Ainsi a-t-il mis en avant la création d'une contribution de 3 % ou 4 % sur les hauts revenus (à partir de 250 000 euros par part). Elle touchera environ 25 000 contribuables et devrait rapporter 410 millions d'euros en 2012.

    La réforme de l'abattement sur les plus-values immobilières (hors résidence principale), la hausse de 1,2 % des prélèvements sociaux sur les revenus du capital, l'augmentation du taux du prélèvement forfaitaire libératoire de 19 % à 21 % sur les dividendes et de 19 % à 24 % sur les intérêts, la suppression du dispositif Scellier sur l'investissement locatif ont été présentées par la ministre du budget comme des avancées sur le terrain de l'équité.

    On ne peut en dire autant de la réforme de l'ISF décidée à la suite de la suppression du bouclier fiscal. Le relèvement du seuil d'assujettissement à l'ISF, de 800 000 euros d'actif net taxable à 1,3 million, exonérera 300 000 ménages et la réduction du nombre des tranches et de leur taux coûtera in fine 1,8 milliard à l'Etat.

    TAXE SUR LES MUTUELLES

    Les hausses d'impôt sont loin d'être circonscrites aux plus aisés qui, pendant quatre des cinq années du quinquennat, ont vu leur imposition allégée du fait du bouclier fiscal, tout en bénéficiant de revenus en forte hausse (contrairement aux classes moyennes et populaires).

    Parmi les hausses frappant particulièrement les plus modestes, qui feront aussi les frais de la désindexation partielle des prestations familiales et des aides au logement, figurent l'augmentation des prix du tabac de 6 % en 2011 et en 2012, la création d'une taxe sur les boissons sucrées et le gel du barème de l'impôt sur le revenu.

    D'autres augmentations concerneront la quasi-totalité des contribuables salariés : tel est le cas de la taxe sur les mutuelles – qui, selon la gauche, conduira à une recrudescence du renoncement aux soins –, de la hausse du forfait social de 6 % à 8 % sur les revenus exonérés de cotisations sociales, de la suppression ou de la réduction des dérogations en matière de contribution sociale généralisée (CSG).

    La hausse quasi-générale du taux réduit de TVA de 5,5 % à 7 % frappera proportionnellement davantage les plus modestes, même si elle ne s'applique pas aux produits alimentaires, à l'énergie, aux biens et services destinés aux handicapés et aux cantines scolaires. Elle rapportera 1,8 milliard d'euros en 2012. C'est ce qu'a coûté l'allégement de l'ISF.

    Claire Guélaud


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Les traîtres !

    Message par Joe le Ven 20 Jan - 18:02

    Ils ne se sont jamais opposés à la guerre en Afghanistan, et parce-que 4 soldats sont morts, ils veulent retirer les troupes ? Les porcs, ils ne l'auraient jamais fait si l'on n'était pas en campagne électorale.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Contenu sponsorisé

    Re: Les traîtres !

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 20:04