Front de gauche, pour ou contre ?

    Partagez

    Sondage

    Pour ou contre le Front de gauche ?

    Total des votes: x
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Joe le Mer 22 Juin - 19:00

    Maintenant que Jean-Luc Mélenchon a été désigné pour représenter le Front de gauche à la présidentielle, il est plus facile encore de se positionner.

    Pour ma part j'y suis plutôt favorable. Je préférerais un parti communiste aussi offensif qu'en Grèce, mais il me semble qu'en France la logique de front est la meilleure. Au mieux le Front de gauche aidera à mettre en branle l'hégémonie de certaines idées putrides ou social-libérales, au pire il rendra les contradictions plus saillantes au sein du PCF, ce qui ne sera pas forcément un mal. Il permet aussi de démasquer certains partis qui ont voulu faire une OPA sur toute la "gauche radicale" alors qu'ils sont hostiles à l'union.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Solaris
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 8
    Date d'inscription : 18/06/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Solaris le Sam 25 Juin - 10:50

    J'ai voté "plutôt favorable" car ce Front de gauche n'est pas parfait mais présente une réelle alternative face à la droite bien sur mais aussi à la social-démocratie qu'on voudrait nous faire passer comme étant la seule solution. Et je rejoins mon camarade Joe dans le sens ou moi aussi je voudrais que le parti communiste soit plus fort à l'intérieur de ce front pour pouvoir le hisser vers le haut
    avatar
    pottier
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 135
    Date d'inscription : 28/06/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par pottier le Mar 28 Juin - 10:50

    J'ai voté "Plutôt favorable" car, contrairement à ce que croient certains gauchistes, il est très difficile de faire l'union tout seul.
    En revanche, le Front doit rester un rassemblement de partis pas un processus de fusion à la Die Linke.
    Il faut se méfier du génie des socio-démocrates pour faire travailler les cocos et récolter les bénéfices (ex. Union de la gauche au temps du programe commun)
    avatar
    Pasquale
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 9
    Date d'inscription : 12/07/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Pasquale le Mar 12 Juil - 21:35

    J'ai voté que ce n'était pas mon problème.
    avatar
    Pedro
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 246
    Date d'inscription : 18/06/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Pedro le Jeu 4 Aoû - 21:35

    Ma réponse est sans surprise... quoique ! J'ai voté PLUTÔT contre. Pourquoi "plutôt" ? Parce que, je l'ai déjà dit, je préfère que le ras-le-bol et la soif de changement des prolétaires et des classes populaires s'exerce dans un sens un tant soi peu progressiste, plutôt que vers le FN (ou une nouvelle campagne "FN light" de Sarkozy). J'aurais pu répondre la même chose du NPA au demeurant (mais, noyé dans ses contradictions, celui-ci n'a plus du tout une dynamique ascendante). Cela fait des gens qui ne sont pas encore "totalement perdus" (encore que personne ne soit totalement perdu, le KPD arrachait encore des éléments au NSDAP en décembre 1932). C'est un terreau "progressiste" sur lequel construire la mobilisation révolutionnaire communiste (mais cela, il faut le faire, pas se contenter de l'existence du terreau !).

    Pour autant, je ne voterai jamais Mélenchon, car je le considère comme l'agent des monopoles dans le mouvement "populaire" (petit-bourgeois, aristocrate ouvrier, mais aussi des prolos évidemment) Front de Gauche. Il se rattache clairement à l'idéologie républicaine-bourgeoise dans sa version "de gauche". Ne serait-ce que par son appartenance à la franc-maçonnerie.
    A ce sujet, avant d'être accusé de tous les noms, je rappelle la position de l'Internationale communiste (Résolution sur la question française, 4e congrès) : « L'incompatibilité de la franc-maçonnerie et du socialisme était considérée comme évidente dans la plupart des partis de la Deuxième Internationale (...) Si le deuxième Congrès de l'Internationale Communiste n'a pas formulé, dans les conditions d'adhésion à l'Internationale, de point spécial sur l'in­compatibilité du communisme et de la franc-maçonnerie, c'est parce que ce principe a trouvé sa place dans une résolution séparée votée à l'unanimité du Congrès.

    Le fait, qui s'est révélé d'une façon inatten­due au 4e Congrès de l'Internationale Communiste, de l'appartenance d'un nombre considérable de communistes français aux loges maçonniques est, aux yeux de l'Internationale Communiste, le témoignage le plus manifeste et en même temps le plus pitoyable que notre Parti français a conser­vé, non seulement l'héritage psychologique de l'époque du réformisme, du parlementa­risme et du patriotisme, mais aussi des liai­sons tout à fait concrètes, extrêmement compromettantes pour la tête du Parti, avec les institutions secrètes, politiques et car­riéristes de la bourgeoisie radicale (...)

    L'Internationale considère comme indispen­sable de mettre fin, une fois pour toutes, à ces liaisons compromettantes et démoralisa­trices de la tête du Parti Communiste avec les organisations politiques de la bourgeoi­sie. L'honneur du prolétariat de France exige qu'il épure toutes ses organisations de classe des éléments qui veulent appartenir à la fois aux deux camps en lutte.

    Le Congrès charge le Comité Directeur du Parti Communiste français de liquider avant le 1er janvier 1923 toutes les liaisons du Parti, en la personne de certains de ses membres et de ses groupes, avec la franc-maçonnerie. Celui qui, avant le 1er janvier, n'aura pas déclaré ouvertement à son or­ganisation et rendu publique par la presse du Parti sa rupture complète avec la franc-maçonnerie est, par là-même, automatique­ment exclu du Parti communiste sans droit d'y jamais adhérer à nouveau, à quelque moment que ce soit. La dissimulation par quiconque de son appartenance à la franc-maçonnerie sera considérée comme péné­tration dans le Parti d'un agent de l'ennemi et flétrira l'individu en cause d'une tache d'ignominie devant tout le prolétariat. »

    D'ailleurs, ce que souligne plus largement cette résolution, c'est que le mouvement communiste français (à travers la maçonnerie mais aussi bien d'autres canaux) n'a jamais vraiment pris sont indépendance politique et idéologique vis-à-vis de la gauche bourgeoise (dont Mélenchon est aujourd'hui un représentant typique, peut-être un des derniers avec Emmanuelli, le PS est plutôt une "droite modérée"). Il est triste de constater que c'est toujours le cas en 2011...
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Joe le Lun 8 Aoû - 0:04

    Je ne trouve pas que l'appartenance à la franc-maçonnerie soit un motif très valable. Il est vrai que le PC, malgré les conditions d'adhésion, n'a pas purgé tous ses franc-maçons. Difficile en effet quand un franc-maçon se révèle meilleur communiste que ses détracteurs ! Bref je ne pense pas que ce soit le problème principal aujourd'hui.

    Par contre, ça m'intrigue que tu aies voté "plutôt contre", et pas "plutôt pour", si tu considères malgré tout que le Front de gauche est un terreau fertile.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Pedro
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 246
    Date d'inscription : 18/06/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Pedro le Jeu 11 Aoû - 10:35

    Par contre, ça m'intrigue que tu aies voté "plutôt contre", et pas "plutôt pour", si tu considères malgré tout que le Front de gauche est un terreau fertile.

    C'est que les réponses toutes faites d'un sondage ont du mal à refléter la dialectique clin d\\'oeil
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Michel Come le Jeu 13 Oct - 16:57

    L’ électorat du PCF s’est considérablement dispersé. Ce n’est pas que les propositions des communistes soient rejetées par les électeurs, mais ils ne croient pas qu’on puisse les faire triompher. Seule une stratégie d’union peut arrêter l’ hémorragie et rééquilibrer la gauche en contestant l’hégémonie du PS. Si Mélenchon y parvient, la dynamique changera de camp. Il sera temps, alors, de se poser des questions sur la nature du compromis et les limites d’une telle alliance. Mais tant qu’ on perd les élections, il ne faut pas faire la fine bouche.
    avatar
    erve
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 95
    Date d'inscription : 19/07/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par erve le Jeu 13 Oct - 19:59

    très bonne réflexion. Merci michel :-)
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Michel Come le Sam 15 Oct - 14:49

    En relisant ce que j'ai écrit l'autre jour, je me demande si c'est bien une démarche marxiste. J'ai prôné une alliance des forces révolutionnaires avec le réformisme socio-démocrate pour changer les rapports de force dans un système électoral contrôlé par l'aristocratie bourgeoise et ses médias... Pas très "orthodoxe" tout ça. Mais en même temps, c'est où la sortie ? est ce que vous avez une meilleure solution ?

    Les accords politiques de circonstance peuvent servir une cause minoritaire et changer la nature même des forces en présence. C'est pas de la dialectique ça ?.

    Finalement, je me demande pour qui je vais voter en 2012. Mais je compte sur vous pour m'éclairer.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Joe le Sam 15 Oct - 23:02

    Ce n'est pas moins "orthodoxe" que ne l'était le Front populaire avant lui, qui fut détracté par toute la "gauche" du Parti communiste, notamment les trotskistes, pour s'être "allié" avec la bourgeoisie (socialistes et radicaux). La question n'est donc pas de savoir si une telle alliance est condamnable dans l'absolu, mais si cette orientation est juste. Moi je lui trouve de nombreux intérêts, et parmi eux :
    - L'hégémonie du PS est remise en cause, bien plus efficacement sans doute que par un isolationnisme sur des bases "identitaires". Or, quand on voit la primaire aujourd'hui, je pense que nous aurions pu craindre qu'en absence de Front de gauche le paysage politique français se bipolarise encore davantage vers un système à l'américaine.
    - Le fait de s'engager avec la fraction socialisante de la bourgeoisie posera de toute façon la question de l'existence d'un communisme véritable et poussera le PCF à faire des choix dans un sens ou un autre, et à sortir peut-être du marasme politique dans lequel il s'est enfermé depuis Robert Hue, ou bien à dégager un espace à sa gauche.

    De plus l'éventualité d'une fusion du PCF dans un nouveau parti de type Die Linke ne me semble pas totalement écartée, même si beaucoup la refuseraient en son sein. Comment le "Front de gauche" pourrait-il être une simple "alliance de circonstance" alors que le Parti de gauche ne représente pas grand chose en termes militants. Ils cherchent à grandir et à se trouver une base plus large, donc si la présidentielle ne la leur apporte pas directement, ils feront tout pour fusionner avec le PCF. De son côté, les dirigeants du PCF ne semblent pas être fermés, malgré leurs déclarations, à un tel projet. Il suffit de lire la conclusion de Pierre Laurent au hors série de l'Humanité Le communisme est-il un projet d'avenir ?.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Michel Come le Dim 16 Oct - 8:41

    Autant l'accord électoral me parrait une stratégie judicieuse, autant la fusion est une absurdité contre-nature. Dans une alliance où les communistes sont majoritaires, ils gardent leur identité et sont une force de propositions qui tire l'ensemble dans le bon sens. Dans une fusion, il faut se limiter à un consensus et laisser au vestiaire nos différences qui font aussi notre identité révolutionnaire. L'unité, c'est une dynamique de progrès, l'union, c'est le renoncement et la mort.
    Il y a urgence à rassembler les électeurs autour d'un projet valorisant pour eux. Il faut voir large et regarder autour de nous. Il faut aussi être capable de parler à ceux qui désertent le NPA. Il faut montrer aux électeurs de Montebourg, qu'on est plus crédibles que lui. Je suis daccord pour mettre Mélenchon en tête de gondole, mais il faut garnir tous les rayons pour élargir la clientèle.
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Michel Come le Dim 16 Oct - 11:47

    Mélenchon :
    Il se rattache clairement à l'idéologie républicaine-bourgeoise dans sa version "de gauche".
    On ne se fait pas d'illusion là dessus. Mais devait on refuser le front populaire, sous pretexte que ce n'était pas une révolution marxiste ?. Quand un électeur communiste vote pour Mélenchon, il contribue à le transformer en son contraire. ça c'est de la dialectique !.


    Dernière édition par Michel Come le Dim 16 Oct - 12:22, édité 3 fois
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Michel Come le Dim 16 Oct - 11:57

    Ce n'est pas moins "orthodoxe" que ne l'était le Front populaire
    Le front populaire n'était pas une révolution marxiste. Il a pourtant renforcé l'influence des communistes en mettant les luttes ouvrières au premier plan.

    Nikolaï
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 69
    Date d'inscription : 17/10/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Nikolaï le Lun 17 Oct - 16:38

    Entièrement pour parce que :

    Vous l'avez sans doute constaté dans lorsque vous débattez avec des non-marxistes, la conscience de classe a été littéralement balayée par le formidable arsenal de propagande bourgeoise. Avant de parler de "révolution marxiste", pour reprendre les termes de Michel, je pense qu'une de nos priorités (et de nos plus grandes difficultés) consistera d'abord à réveiller cette conscience de classe.

    La question étant, comment y arriver ?

    Je ne peux que constater avec vous l'extraordinaire montée en puissance des idées racistes, fascistes et islamophobes depuis que... plus d'un millier de débats répugnants sur l'islam et l'immigration ont été organisés. Qu'ils soient pour ou contre, ces "débats" ont donc d'abord contribué (pour le plus grand plaisir du F-Haine) à répandre dans les esprits toutes sortes de barrières ridicules sur les religions et les races... au détriment de cette réalité qu'est la lutte des classe.

    Donc, faisons ce que les communistes ont toujours fait : se servir des outils que l'oppression bourgeoise à inventé pour soumettre le prolétariat, et les retourner contre elle-même. A l'époque, et/ou dans certains pays, c'étaient les armes... Ici et maintenant, ce sont les médias, pour la guerre des idées.

    Donc oui pour un Front des gauches qui soit présent, qui s'affiche, qui contribue à faire évoluer les esprits en martelant la lutte des classes tant que possible, plutôt que des querelles de chapelle sans fin, ou la non-participation à un système bourgeois qui, du coup, peut répandre librement sa propagande raciste, islamophobe, et anti-sociale.
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Michel Come le Lun 17 Oct - 18:34

    Nikolaï a écrit:Donc, faisons ce que les communistes ont toujours fait

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Ce graphique représente l'évolution du score des communistes au premier tour de la présidentielle depuis 1969.

    1969 Duclos 21,27%

    1981 Marchais 15,35 %

    1988 Lajoinie/Juquin 8,8 %

    1995 Hue 8,64 %

    2002 Hue 3,37 %

    2007 Buffet 1,93 %

    Ma question c'est STOP ou ENCORE ?

    Nikolaï
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 69
    Date d'inscription : 17/10/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Nikolaï le Lun 17 Oct - 18:52

    Eh bien, camarade, tu as tronqué complètement ma phrase, si bien qu'elle ne veut plus rien dire, mais je vais tout de même répondre à ta question : clin d\\'oeil

    La chute que les partis communistes connaissent dans toute l'Europe me semble correspondre justement à la disparition progressive de la conscience de classe, et surtout, à la montée en puissance de la propagande anti-communiste que l'on connait depuis la fin de la guerre.

    Mais toi, quelles conclusions tires-tu de ce graphique ? Ton post m'étonne... Finalement, es-tu pour ou contre le Front de Gauche ?
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Joe le Lun 17 Oct - 19:02

    Les communistes ont connu une forte chute les décennies précédentes, cependant ce n'est plus vraiment le cas aujourd'hui puisque l'on constate que de nombreux partis communistes d'Europe remontent. De plus, il faut prendre ce graphique avec des pincettes, car entre les idées de Duclos et Marchais d'un côté, et celles de Hue et Buffet de l'autre, il y a un changement de taille. Donc il n'invalide pas d'emblée ceux qui préfèrent la stratégie du "front unique", c'est-à-dire du "front" autour du Parti communiste et contre la social-démocratie.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Michel Come le Mar 18 Oct - 9:47

    Comme je l'ai dit, je suis pour le Front de Gauche. Non pas que j'y vois un mouvement révolutionnaire, mais un accord de circonstance pour inverser la tendance et créer une dynamique de gauche en dehors du PS.

    Excuses moi Nikolaï pour la phrase tronquée. Je voulais simplement montrer qu'on ne renverse pas la vapeur en faisant comme on a toujours fait. Il faut adopter une attitude nouvelle vis à vis de la gauche non communiste. Il me semble que c'est ce qu'on fait en soutenant le Front de Gauche. Ce n'est pas parce que Mélenchon est un radical socialiste qu'on doit se passer de lui. On a tout à y gagner. Les sondages semblent le confirmer.

    Certains communistes sont réticents car ils craignent de devoir renoncer à leur spécificité révolutionaire. C'est un risque, mais il est limité, tant que les communistes sont majoritaires dans le FdG.
    avatar
    erve
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 95
    Date d'inscription : 19/07/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par erve le Mar 18 Oct - 12:20

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

    Les derniers paragraphes sont les plus intéressant :
    Nous jeunes communistes, pensons que le front de gauche est le rassemblement politique et citoyen de toutes les forces de progrès qui répond le mieux à cette ambition. C’est pourquoi nous soutenons les candidats du Front de Gauche, aux élections législatives comme à l’élection présidentielle. Dans les semaines qui viennent, des assemblées citoyennes vont se constituer partout sur le territoire pour enrichir le programme « l’Humain d’abord » avec tous ceux qui n’en peuvent plus des politiques de la droite, un programme de rupture avec les logiques capitalistes, un programme et une démarche qui redonne enfin le pouvoir de décision au peuple.

    Parce que les jeunes sont les premières victimes du capitalisme, parce que nous avons été de toutes les résistances, nous appelons l’ensemble des jeunes de France à se saisir de cette démarche et à participer avec les jeunes communistes à ces assemblées pour qu’en 2012 enfin nous puissions reprendre le pouvoir sur nos vies et en finir avec les casseurs d’avenir !

    Cependant, nous estimons que le programme du Front de Gauche peut être encore bien plus ambitieux, notamment sur les questions, sur lesquelles, en tant que jeunes, nous nous battons au quotidien : précarité, éducation, lutte contre les discriminations, pour un monde de paix…. Nous voulons imposer ces questions au cœur du débat dans les prochains mois et qu’elles deviennent une priorité pour l’ensemble des forces du FDG.

    Mettre la jeunesse au cœur de son projet, n’est pas un supplément d’âme mais bien une question d’avenir et de société dont tout le monde doit s’emparer.

    Pour ces mêmes raisons, nous ne voyons pas l’utilité d’une structure supplémentaire au sein du FDG comme un front de gauche de la jeunesse parce que nous avons l’ambition que ce soit l’ensemble des forces du FDG qui se saisissent de cette question et donc qu’elle ne soit pas déléguée uniquement aux jeunes. Tout comme les questions du travail et de l’éducation ne sauraient uniquement être l’affaire des syndicalistes ou la question de l’égalité femmes-hommes uniquement celle des femmes.

    Tout comme nous ne voulons pas que les questions de jeunesse soient uniquement l’affaire de la seule organisation politique de jeunesse (le MJCF) qui soutient le FDG.

    Comme hier, aujourd’hui et demain, nous faisons le choix de mener toutes les actions dans les rues comme dans les urnes pour construire le rapport de force qui permettra de changer radicalement nos vies et la société. Dans ce cadre, nous prendrons toutes les initiatives possibles avec l’ensemble des jeunes, des citoyens et des forces du Front de Gauche, pour que nos aspirations deviennent majoritaires lors des prochaines échéances électorales.
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Michel Come le Mar 18 Oct - 15:01

    Parce que les jeunes sont les premières victimes du capitalisme


    Il ne faut pas confondre "classe d'âge" et "classe ouvrière" . Les seniors et les retraités ne sont pas les dernières victimes du capitalisme.

    parce que nous avons été de toutes les résistances


    Dans toutes les manifs où j'ai défilé depuis quelques années (même celles contre le CPE) il y avait beaucoup plus de "vieux militants" que de jeunes manifestants.

    Nous voulons imposer ces questions au cœur du débat


    Le cœur du débat, ce ne sont pas les revendications catégorielles, c'est la lutte de classe.

    Méfions nous des discours accrocheurs et de la langue de bois. Imaginons une autre stratégie, une autre attitude. Non, pas "Comme hier, aujourd’hui et demain" ... "en tant que jeunes, nous nous battons au quotidien " ...
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Joe le Mar 18 Oct - 16:29

    Evidemment, la classe d'âge n'est pas une classe sociale. Cependant il est normal pour une organisation de jeunesse de mettre l'accent sur les questions qui touchent les jeunes plus particulièrement. Même s'il n'y a pas véritablement "une" jeunesse mais "des" jeunesses, il y a quand même des problèmes transversaux, et la précarité en fait partie et touche à peu près toutes les branches. Quant au retraité, il ne se pose pas, j'espère, les mêmes questions que le jeune, qui lui cherche un bon travail.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Michel Come le Mar 18 Oct - 16:51

    Cependant il est normal pour une organisation de jeunesse de mettre l'accent sur les questions qui touchent les jeunes plus particulièrement

    je ne dis pas que ce n'est pas normal, je dis que ce n'est pas marxiste.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Joe le Mer 19 Oct - 15:17

    Je ne pense pas, car il ne s'agit pas de remplacer la "lutte des classes" par la "lutte des classes d'âge". De la même façon qu'il est marxiste de considérer que les femmes sont lésées par le système, ça l'est de considérer que la jeunesse en tant que telle connaît des problèmes spécifiques. Ce sont des "contradictions secondaires" mais le but d'une organisation "de masse" comme on dit est de surfer sur ces problématiques pour ramener autant de monde que possible vers la question centrale, celle de la lutte des classes.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Michel Come le Mer 19 Oct - 18:10

    Lors de l'inauguration de son QG de campagne pour 2012, en Seine-Saint Denis, Jean Luc Mélenchon n'exclut pas un accord avec le PS si François Hollande accepte une plus grande orientation à gauche de son programme. Ça commence bien !... Il a notamment déclaré "Je vais essayer de l'arracher à ses atavismes ... Ensuite, on arrivera à l'épisode numéro trois: fait-on quelque chose ensemble ?".

    Et les communistes, là dedans ?.

    Contenu sponsorisé

    Re: Front de gauche, pour ou contre ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 15:41