Poursuites contre 4 militants du Secours Rouge

    Partagez
    avatar
    a.filetta
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 66
    Date d'inscription : 20/11/2011
    Localisation : Belgique

    Poursuites contre 4 militants du Secours Rouge

    Message par a.filetta le Sam 7 Jan - 19:44

    Le 12 février 2007, des dizaines de militants communistes, syndicalistes et antifascistes sont arrêtés dans plusieurs villes italiennes. La police italienne enquêtait sur une organisation clandestine, le Parti Communiste Politico-Militaire, qui éditait un journal clandestin, et envisageait des attentats contre une résidence et une chaîne de
    télévision de Berlusconi.
    Parmi les milliers de documents en tout genre, la police italienne trouve, enterrées dans le potager d'un des militants italiens arrêtés, les photos de quatre membres du Secours
    Rouge, une organisation de solidarité avec les prisonniers révolutionnaires.
    La police italienne communique secrètement l'information à la police belge. L'examen des écoutes des militants italiens lui fait penser que ceux-ci pourraient parler des 4 du Secours rouge, alors qu'aucun nom, prénom n'est évoqués, aucune précision n'est donnée. La police n'envisagera aucune des mille autre explications possibles et, pendant un an et demi, elle va espionner les 4 et leur entourage avec des moyens inouïs : caméras cachées devant les domiciles,interception des conversations téléphoniques et des mails, filatures, check de tous les voyages à l'étranger par scanning des listes des compagnies aériennes ferroviaires et routières, examen des anciennes communications (remontant jusqu'à 2004 dans un cas !), etc.
    Cet espionnage n'aura aucun résultat, ce qui sera finalement reconnu. Suite àcela, le juge d'instruction opte pour la "fuite en avant" et ordonne une vague de perquisitions et d'arrestations...

    http://www.youtube.com/watch?v=wzOLNtf0a4s
    avatar
    a.filetta
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 66
    Date d'inscription : 20/11/2011
    Localisation : Belgique

    Re: Poursuites contre 4 militants du Secours Rouge

    Message par a.filetta le Mer 11 Jan - 18:17

    Bruxelles : Conférence-formation au cryptage informatique en solidarité avec les 4 inculpés du Secours Rouge
    Un des enjeux de l’affaire du 5 juin a été l’utilisation par le Secours rouge de communication cryptée, et donc l’incapacité pour la police d’accéder au contenu de mails interceptés ou de fichiers trouvés sur des ordinateurs saisis. Le cryptage des données et des communications est (encore) totalement légal en Belgique, et les logiciels sont simples d’emploi.
    Le Secours Rouge organise ce vendredi 13 une soirée d’information/formation où un homme du métier donnera une conférence sur la sécurisation des communications et des données. Le programme de la conférence est le suivant :
    1. hardware
    2. internet : une accessibilité mondiale
    3. la sécurité générale
    4. surfer anonymement
    5. effacer des fichiers confidentiels ?
    6. truecrypt
    7. openpgp (gpg)
    8. questions/réponses
    Cette conférence sera suivie d’un atelier où les participants pourront (faire) installer sur le PC portable les logiciels nécessaires, et où ils pourront se familiariser à l’utilisation de ces logiciels.
    La conférence commencera à 19H30 dans la salle de réunion du Dolle Mol (1er étage), 52 rue des Eperonniers (derrière la Grand ’place)
    Un prix libre servira à financer la défense légale des 4 membres du Secours Rouge inculpés dans le cadre de l’affaire du 5 juin.
    avatar
    a.filetta
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 66
    Date d'inscription : 20/11/2011
    Localisation : Belgique

    Re: Poursuites contre 4 militants du Secours Rouge

    Message par a.filetta le Dim 15 Jan - 21:23

    France : rassemblement de solidarité avec les 4 du Secours rouge

    Le 21 janvier prochain, le collectif Coup Pour Coup 31 coorganise un
    rassemblement de soutien avec les 4 inculpés du Secours Rouge à
    Toulouse, devant le Consulat de Belgique, 3 rue Mage - Métro Carmes.
    L'appel : http://couppourcoup31.over-blog.com/article-le-21-janvier-a-14h30-rassemblement-en-soutien-au-secours-rouge-96813539.html
    avatar
    a.filetta
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 66
    Date d'inscription : 20/11/2011
    Localisation : Belgique

    Re: Poursuites contre 4 militants du Secours Rouge

    Message par a.filetta le Dim 26 Fév - 11:19

    Sassoye : Rome brise l’enquête belge


    METDEPENNINGEN,MARC


    Samedi 25 février 2012


    Terrorisme L’ex-CCC blanchi ?


    Un coup de tonnerre judiciaire venu d’Italie risque de
    réduire à néant les poursuites entreprises en Belgique par le parquet fédéral
    contre Bertrand Sassoye (l’ex-membre des CCC) et ses trois compagnons du
    Secours Rouge, dont la journaliste de la RTBF Wahoub Fayoumi. Ils sont
    poursuivis depuis juin 2008 pour leur appartenance alléguée à une «
    organisation terroriste »
    italienne.


    La chambre criminelle de la Cour de cassation italienne a
    décrété mercredi que la qualification « terroriste » motivant la hauteur des
    peines (jusqu’à quinze ans de détention) infligées à douze militants de
    l’organisation PCPM (parti communiste politico militaire) était erronée.


    La Cour de cassation a renvoyé à la cour d’appel d’assises
    de Milan, autrement composée, le soin de juger une seconde fois les accusés,
    qui restent en prison. Ils ne devraient plus être poursuivis « que » pour des
    actes de banditisme. La Cour de cassation ne conteste pas la matérialité des
    faits qui ont valu aux accusés d’être traduits en justice. Mais elle évacue des
    préventions les faits de terrorisme.


    En Belgique, ces faits de « terrorisme » retenus
    initialement par le parquet de Milan avaient valu aux quatre du « Secours Rouge
    » (une organisation d’extrême gauche œuvrant, notamment pour la libération des
    prisonniers politiques) d’être poursuivis pour « appartenance à une
    organisation à vocation terroriste
    ». L’élimination du qualificatif «
    terroriste » par la Cour de cassation italienne pourrait donc vider de sa
    substance les faits reprochés aux Belges.


    La chambre du conseil de Bruxelles devra se prononcer le 8
    mars sur leur renvoi en correctionnelle.


    Le réquisitoire du parquet fédéral prenait essentiellement
    en compte les conclusions de la justice italienne, aujourd’hui révisées. La
    procédure belge reposait notamment sur l’enregistrement de conversations de
    membres du PCPM évoquant des « Flaminghi » (Flamands) qui pourraient leur être
    utiles.


    Des photos d’identité des quatre Belges avaient été
    retrouvées par les enquêteurs italiens sous un champ de salades exploité par un
    membre du PCPM.


    Une réouverture des débats ?


    Bertrand Sassoye estime que la décision de la Cour de
    cassation italienne vide les reproches qui lui ont été adressés. Deux des
    avocats des « 4 du Secours rouge », Mes Marchand et Paci, envisagent
    de demander une réouverture des débats devant la chambre du Conseil, « dès
    lors que l’incrimination fondant les poursuites est évacuée »
    par la Cour
    de cassation italienne.


    Au dos des photos d’identité retrouvées sous le champ de
    salades figuraient des annotations concernant la morphologie des quatre Belges
    du « Secours rouge » : poids, taille, etc. Les inculpés ne se sont jamais
    prononcés sur la destination de ces photos.


    Il aurait donc pu s’agir d’un échange normal de documents
    entre militants, dont l’un aurait pu verser, sans que les autres en aient eu
    connaissance, dans des opérations de banditisme, comme le croit la Cour de
    cassation italienne.

    Contenu sponsorisé

    Re: Poursuites contre 4 militants du Secours Rouge

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 10:17