Parti Communiste Français

    Partagez
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Joe le Jeu 23 Fév - 18:12

    Le PCF a toujours défendu l'existence de fronts lorsque cela était nécessaire, comme le Front populaire ou le Front national. Les seuls en fait à avoir refusé ces fronts, c'étaient les trotskistes. Est-ce que cela empêche d'être révolutionnaire ? Le PCF n'est certes plus révolutionnaire, mais des organisations se revendiquant encore de la révolution, comme le PCOF, en font partie ou le soutiennent.

    Concernant la non-participation aux élections, ce sont des méthodes puristes et sectaires. Globalement si tu vas devant les gens en leur proposant une révolution, ils vont fuir. Ce n'est pas concret, cela ne signifie rien pour eux à part de grands mots. C'est pourquoi il faut évoquer les problèmes concrets, surtout quand le fascisme monte, et combattre le capitalisme sur son propre terrain. C'est d'autant plus vrai que les communistes ne tiennent plus les usines comme c'était le cas autrefois. Même Lénine affirmait la chose suivante :

    "Nous expliquons constamment qu'un parti socialiste qui n'allie pas cette lutte pour les réformes aux méthodes révolutionnaires du mouvement ouvrier risque de devenir une secte, de se couper des masses, et que c'est là le danger le plus grave, qui met en cause le succès du véritable socialisme révolutionnaire." (1915)

    Le Front de gauche est effectivement réformiste. Est-ce que cela signifie qu'il faut le répudier ? Je crois que l'expérience du NPA, qui est en train d'éclater intérieurement, prouve que ce serait une erreur.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Xuan
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 14
    Date d'inscription : 17/02/2012

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Xuan le Ven 24 Fév - 11:53

    Le Front vise à rassembler le plus largement pour atteindre un objectif temporaire ou à long terme.
    Le Front Populaire visait les bandes fascistes, le Front national visait l’occupant…le Front de Gauche vise à remplacer Sarkozy par Hollande : on ne joue plus dans la même cour.

    La question n’est pas de participer aux élections ou pas, on peut se servir des élections pour élargir son audience et pour préparer la révolution.
    Mais le parti révisionniste a renoncé au socialisme et sa stratégie électoraliste est liée à ses objectifs réformistes ; ça n’a rien à voir avec l’utilisation des élections dans un but révolutionnaire.
    Les trotskystes participent aussi à des élections depuis très longtemps mais systématiquement ils se désistent pour « le candidat de gauche », comment pourraient-ils élargir leur audience et se déclarer des révolutionnaires en soutenant un ennemi de classe ? L’échec du NPA en est la conséquence directe.

    Mais l’échec du Front de Gauche est prévisible aussi parce qu’il suit le même chemin que le NPA.

    J’ai parlé du Pôle public de financement : mettre de l’argent dans les PME alors qu’elles sont à la botte des grandes entreprises, c’est remplir directement les poches du CAC 40.

    Enfin le terrain du capitalisme c’est toujours le lieu de production, où est créée la plus-value. Manifester dans les rues quand les usines tournent, autant aller aux champignons.

    Il faut rendre à la classe ouvrière son rôle dirigeant, resserrer les liens de classe avec les ouvriers des entreprises sous-traitantes qui sont les plus exploités. C’est là que se joue notre avenir.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Joe le Ven 24 Fév - 15:29

    Tout d'abord, concernant le réformisme, j'ai simplement rappelé à Danko que l'on ne peut pas juger du réformisme d'un parti sur sa simple participation aux élections, ni sur le fait qu'il propose des réformes.

    Concernant le pôle financier public, je ne vois pas le problème. Il s'agit de remettre en cause le pouvoir des banques en les nationalisant, ce que ne proposent évidemment pas les autres partis qui évoquent aussi un pôle public de financement. Je rappelle la formule :

    Nous créerons un pôle financier public par la mise en réseau des institutions financières publiques existantes (Caisse des dépôts, Crédit foncier, OSEO, CNP, Banque postale), des banques et des assurances mutualistes dans le respect de leurs statuts et la nationalisation des banques et des compagnies d'assurances.


    Qu'est-ce que le CAC 40 a à y gagner, vu que par ailleurs le programme propose de faire payer les grandes entreprises ? Tu voudrais peut-être étrangler les PME, mais je ne crois pas que ce soit très efficace, surtout pour un programme qui est, rappelons-le, un programme réformiste. Surtout, ce pôle financier aurait d'autres objectifs que de financer les PME, comme permettre l'accès au crédit à des populations fragilisées et aux associations.

    La nationalisation des banques, bien sûr, n'est pas suffisante. Mais c'est l'un des axes essentiels évoqués par Marx dans le Manifeste du parti communiste.

    Evidemment il faut resserrer les liens entre ouvriers. Mais ce n'est pas incompatible du tout, surtout que ce programme ne donne aucun droit supplémentaires aux entreprises pour exploiter leurs salariés, mais l'inverse.

    Tu dis que le Front de gauche vise à remplacer Sarkozy par Hollande. Je crois que cette idée tombe du ciel. Que se serait-il passé s'il n'y avait pas eu le Front de gauche ? Les citoyens auraient voté Hollande, ou se seraient abstenus. Personne n'y aurait rien gagné. Hollande aurait peut-être fait alliance avec Bayrou, bien tranquillement.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    marquetalia
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 117
    Date d'inscription : 21/02/2012

    Re: Parti Communiste Français

    Message par marquetalia le Ven 24 Fév - 15:35

    donc,il faut un front de gauche fort auquel doivent se rallier les petites formations trotskystes-poi,lo,npa,pt-et le prcf-qui est issu d une scission du pcf?
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Joe le Ven 24 Fév - 15:47

    Je pense que les trotskistes auraient intérêt à se rallier au Front de gauche oui. C'est l'occasion aussi de faire entendre son discours. Moi j'ai pu entendre des gens du PCOF à des meetings regroupant pas mal de monde, alors que je n'en soupçonnais même pas l'existence autour de chez moi.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    marquetalia
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 117
    Date d'inscription : 21/02/2012

    Re: Parti Communiste Français

    Message par marquetalia le Ven 24 Fév - 17:00

    l union fait la force!en esperant qu avec un front de gauche de 15 pourcents,la france sortira de l alliance atlantique qui,je le répète,mène une politique agressive vis a vis de la russie et de la chine. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Xuan
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 14
    Date d'inscription : 17/02/2012

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Xuan le Ven 24 Fév - 18:00

    Je critique le Front de Gauche sur le fait qu’il ne propose QUE des réformes d'une part, et d'autre part que la stratégie de pousser Hollande au pouvoir ne permettra certainement pas de les réaliser ces réformes.

    A propos des institutions financières « publiques » existantes : Caisse des dépôts, Crédit foncier, OSEO, CNP, Banque postale, elles n’ont de public que le nom, et la nationalisation des banques n’est pas automatique, pas plus que celle du CAC 40 ni de la grande distribution.
    Or on sait que le système actuel est la fusion du pouvoir d’Etat et du capital financier, industriel et commercial associé au pantouflage des élites.

    La nationalisation des banques et de certaines grandes entreprises a déjà existé sans compromettre la dictature du capital monopoliste et financier. Sur ce point Lénine a apporté les compléments indispensables au marxisme dans l’impérialisme stade suprême.
    Imaginer qu’on puisse grignoter en douce les monopoles défie le bon sens, mais le faire croire aux masses c’est les tromper.

    Quant aux PME, ce sont les grandes entreprises qui les étranglent, et pas moi si tu le permets.

    Je signale simplement que financer les intérêts des dettes que les PME vont continuer de contracter auprès des marchés financiers et des banques ne les dégage absolument pas de leur domination. Par conséquent «désintoxiquer les entreprises de la finance » par ce moyen est une pure illusion.

    Ces entreprises s’engagent – en échange – à embaucher et payer des salaires décents : fadaises ! Ce ne sont pas elles qui maîtrisent leur marché. La plupart sont sous-traitantes et ce sont les grosses entreprises qui leur imposent les variations de la charge de travail, les délais de paiements à rallonge et éventuellement les ardoises impayées.
    J’ai fait un topo sur ce sujet [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] si ça t'intéresse, en particulier dans la partie "Relations donneurs d’ordre et sous-traitants et les conséquences sur les salariés".

    Quant aux grandes entreprises il est annoncé qu’elles n’ont pas besoin de finances publiques puisqu’elles s’autofinancent elles-mêmes ou bien sur les marchés financiers, ce qui est parfaitement exact. Mais autant dire qu’on n’y touchera pas.

    S’il n’y avait pas eu le Front de Gauche…mais le PS n’a pris aucun engagement envers lui, il se contente de récupérer les voix sans aucune contrepartie.
    Et en matière d'engagement Hollande est aussi franc qu'un âne qui recule.

    Avec ou sans le Front de Gauche, l’intérêt d'une bonne part des capitalistes est de remplacer Sarkozy par Hollande ; ça les laisse tranquilles pour faire passer la pilule de l’austérité, en tous cas c’est leur calcul.
    avatar
    Danko38
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 23
    Date d'inscription : 18/02/2012
    Age : 23
    Localisation : Grenoble

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Danko38 le Lun 27 Fév - 12:06

    Joe a écrit:Je pense que les trotskistes auraient intérêt à se rallier au Front de gauche oui. C'est l'occasion aussi de faire entendre son discours. Moi j'ai pu entendre des gens du PCOF à des meetings regroupant pas mal de monde, alors que je n'en soupçonnais même pas l'existence autour de chez moi.

    Arf, je ne suis pas d'accord. Ces élections sont pour LO et le NPA un moyen de faire passer leurs idées, je trouve ça très important.
    Ce matin sur France 2 (les 4 vérités), je voyais une nouvelle interview de Nathalie Arthaud qui n'aurait pas eu lieu en cas de ralliement de son parti au FdG.
    Le NPA et LO sont là pour rappeler que le changement du système passera par des révoltes. LO est un parti révolutionnaire et on en entend parler par le biais de ces élections. Les petites organisations révolutionnaires au sein du PCF n'ont pas de représentant qui passe dans les médias. Poutou et Arthaud sont là, à la TV, dans les magazines, à la radio, pour rappeler la nécessité de partis de luttes et revendiquer par exemple, l'interdiction des licenciements.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Joe le Lun 27 Fév - 12:10

    Tu m'excuseras mais j'ai plutôt l'impression que Poutou se ridiculise. A chaque fois qu'il répond sur sa candidature, c'est pour se dévaloriser lui-même. Deuxièmement je n'ai jamais entendu ces gens-là dire à la TV qu'il fallait faire une révolution. Au mieux ils savent dire qu'il faut "battre Nicolas Sarkozy", et c'est vrai que les uns et les autres ont toujours soutenu le candidat socialiste au second tour. Je ne dis pas que c'est un mal, mais si l'on prend les élections pour une simple tribune, il faut assumer jusqu'au bout.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Danko38
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 23
    Date d'inscription : 18/02/2012
    Age : 23
    Localisation : Grenoble

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Danko38 le Lun 27 Fév - 12:16

    Je ne suis pas un fan de Poutou, je suis à LO.
    Je n'aime pas trop les interventions de Philippe Poutou, je ne trouve pas qu'il soit fait pour le rôle qui lui a été donné, je suis plutôt d'accord sur le fait qu'il a tendance à se ridiculiser.

    Quand au ralliement à Hollande au second tour, c'est justement ce que LO et le NPA reproche à Mélenchon.

    Et à chaque intervention télévisée ou à la radio, ils sont là pour rappeler la lutte des classes qui a lieu dans les entreprises aujourd'hui. Ils sont là pour rappeler les machines à chômage et la nécessité des programmes de lutte.

    A quoi sert de voter Mélenchon? Il fera 10% et se ralliera gentiment à Hollande au second tour.
    La candidate que j'aime défendre ne prétend pas être au second tour, ne berce pas l'électorat populaire de fausses illusions et défend un programme communiste qui me correspond.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Joe le Lun 27 Fév - 12:58

    Ah, oui, j'ai du respect pour LO, car ils assument encore leur trotskisme. Tu dis que tu es à LO, genre tu es encarté ? Je croyais que tu ne militais pas.

    C'est vrai que LO et le NPA reprochent l'attitude au second tour. Mais c'est du pipeau, ça veut dire qu'ils n'ont pas grand chose d'autre à dire, car dans les faits ils soutiennent toujours le candidat socialiste en appelant à "battre Nicolas Sarkozy". Mélenchon appellera sans doute à voter Hollande contre Sarkozy, si Hollande se trouve au second tour. Mais ce sera le même genre de formalité, car le Front de gauche ne fera pas campagne pour lui. Donc la différence, c'est que Mélenchon est plus honnête.

    Aussi imparfait soit-il, il a remis au goût du jour des idées importantes. Il a cherché à défendre les ouvriers, a parlé de lutte des classes. Il fait mieux progresser ces idées que Lutte ouvrière, car il est soutenu par de nombreuses organisations. A la base on remarque un vrai enthousiasme pour sa candidature, donc il y a une dynamique indéniable. Il défend un programme qui est évidemment très imparfait, mais pas franchement différent de celui défendu par Lutte ouvrière. Le Front de gauche à 10%, et l'on peut espérer plus, c'est un progrès indéniable. Cela permettra peut-être de remettre en cause l'hégémonie du PS si cette dynamique est maintenue aux législatives.
    Je pense enfin que ce Front de gauche va permettre de développer plus facilement des idées marxistes et communistes. Plus il se développera, et plus la crise de la sociali-démocratie et du post-communisme va s'approfondir.
    Inversement le vote LO ne me semble pas avoir de grand intérêt. Je ne vois pas à quoi sert de voter pour un parti qui proclame souhaiter la révolution tout en défendant un programme réformiste. La révolution ne se fait pas dans les urnes.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Danko38
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 23
    Date d'inscription : 18/02/2012
    Age : 23
    Localisation : Grenoble

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Danko38 le Lun 27 Fév - 13:08

    Je ne suis pas encarté. En fait je me sens psychologiquement à LO sans pour autant y adhérer, mais je pense que ça viendra.

    En fait, au départ, je me sentais communiste mais il me semblait évident que Mélenchon était une imposture, que le Front de Gauche était une version un peu plus gauchiste du PS. Tout ce que je sais, c'est que je ne veux pas de réformisme, tout simplement.

    Je pourrais très bien voter Arthaud comme je ne pourrais pas voter du tout aux élections.
    Mais la candidature de LO n'est pas paradoxal pour moi, contrairement à ce que tu laisses entendre dans tes dernières phrases. C'est l'occasion de montrer que le communisme existe dans les luttes, de donner envie aux gens de s'engager dans la lutte des classes etc.
    Arthaud me semble honnête, elle ne manque pas de déclarer dans ses interviews qu'elle sait qu'elle ne sera pas au second tour et que sa candidature n'est pas dans l'optique de se faire élire.
    Mélenchon, lui, berçe la population de fausses espérances enlui faisant croire qu'il pourrait être au second tour, en proclamant le retour de la "vraie" gauche contre la gauche caviar. Mais ça reste un ex-PS qui fut sénateur, ministre etc.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Joe le Lun 27 Fév - 13:21

    Sénateur, ministre, et avant ça militant trotskiste ! Smile

    Si j'ai soutenu Mélenchon c'est aussi parce-qu'il a, comme tu dis, bercé la population d'espérances. Mais ce ne sont pas de fausses espérances. Si tu veux te battre pour des idées, tu ne peux pas le faire à reculons. Il faut partir bannière en tête, et avec la certitude que tu as de bonnes chances de gagner. Evidemment, tu peux aussi te faire une charge suicidaire, ou un "last man standing", mais il faut déjà être bien engagé dans la lutte et avoir derrière soi une sacrée bande de fidèles. C'est ce que font LO et le NPA, car vu qu'il ne leur reste guère plus que leur noyau dur, ils n'ont pas plus à perdre qu'à gagner.

    Nous vivons dans un monde d'illusions, et la plus grande des illusions, c'est qu'il faudrait se détacher des illusions. Le Che disait très justement : soyez réalistes, demandez l'impossible. Tu vois il y a quelques mois, je disais à des camarades que le Front de gauche ferait un score à deux chiffres. Le score n'était qu'à 6% dans les sondages, et on me disait : tu ne dois pas dire ça aux militants, c'est leur mentir et blablabla. Maintenant la possibilité d'un score à deux chiffres est très claire, ça c'est la force de l'illusion.

    C'est pas seulement valable pour les élections. Tous les réformistes et les opportunistes sont des défaitistes par nature. Ce sont les premiers à dire : mais quelle connerie c'était que de parler de "lendemains qui chantent", il faut inventer le monde "ici et maintenant". Bah non, c'était pas une connerie. Et oui on devrait reparler de lendemains qui chantent, de l'inéluctable victoire et du socialisme.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Danko38
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 23
    Date d'inscription : 18/02/2012
    Age : 23
    Localisation : Grenoble

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Danko38 le Lun 27 Fév - 13:40

    Mais...Mélenchon président....que veux-tu qu'il fasse? Il fera à peu de choses près la même chose que ferait Hollande. Quelques réformes sociales et basta! L'appareil d'Etat de la bourgeoisie est là, il ne peut pas les virer comme ça, seul le peuple est capable de les dégager. Mélenchon gouvernera avec quel gouvernement, à part des gars du PS? Ou des gars du PCF, qui feront quoi de plus que le PS?
    J'attends que Mélenchon propose l'interdiction des licenciements et le pouvoir du peuple, ce qu'il ne fera jamais. Notre République est une république bourgeoise et Mélenchon ne pourra pas la changer, puisqu'il en fera partie.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Joe le Lun 27 Fév - 13:54

    Et que ferait Arthaud présidente, je te le demande ? Interdiction des licenciements ? Le Front de gauche parle d'interdiction des licenciements pour les entreprises qui font du profit. Mais si le Front de gauche ne peut rien faire au gouvernement, alors tant mieux. C'est précisément comme cela que Lénine préconisait de présenter les réformes : proposer des réformes, et si elles ne passent pas, pointer du doigt le capitalisme et en nourrir le discours révolutionnaires.

    Il y aura une partie de réformistes qui n'ira jamais aussi loin. Tant mieux encore ! Les choses n'en seront que plus claires.

    Mais il y a des mesures que le Front de gauche prendra immédiatement, comme la convocation d'une assemblée constituante. Et ces mesures le distingueront aisément du Parti socialiste. Il finira comme Allende, ou bien comme Chavez.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Danko38
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 23
    Date d'inscription : 18/02/2012
    Age : 23
    Localisation : Grenoble

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Danko38 le Lun 27 Fév - 14:25

    Mais Arthaud ne veut pas être présidente! Ce n'est pas son but d'être élue!
    C'est au peuple d'imposer l'interdiction des licenciements, et Lutte Ouvrière permet de l'expliquer au peuple, à travers sa candidate, à travers la pésence de l'organisation lors des luttes et à travers la publication de son journal.
    C'est le système qu'il faut changer, pas le président!
    Quand on voit Zapatero en Espagne et Papandréou qui sont censés être socialistes, ben ça donne pas envie. Mais en France, c'est Mélenchon qui se prends pour un "vrai" socialiste face au méchant social-libéral Hollande. Mais au fond, je ne vois guère de différence profonde entre eux.

    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Joe le Lun 27 Fév - 15:05

    Je trouve qu'il y a beaucoup de différences. Déjà n'oublions pas que Mélenchon est à l'origine un entriste trotskiste infiltré dans le PS ou rallié à lui, donc ils ne viennent pas de la même tradition politique. Ensuite Mélenchon n'a pas ses réseaux dans les grandes compagnies, ce qui n'est pas le cas du PS. La base de Mélenchon et du Front de gauche reste la petite bourgeoisie (bureaucratie d'Etat notamment), les syndicalistes, une partie de la classe ouvrière, notamment dans les plus grandes entreprises, le milieu associatif, etc. Donc ça fait déjà une différence entre Mélenchon et Hollande.

    Ensuite le programme n'a rien à voir. Hollande cherche à concilier le capitalisme avec le bien-être des exploités. Il pense que ce bien-être ne peut se faire que par bon fonctionnement des entreprises. Il mise donc essentiellement sur la bourgeoisie et le capital en leur garantissant une austérité, à peine moins forte que celle de Nicolas Sarkozy. Cependant, le PS garde un fort soutien dans l'Education nationale (il a établi ses réseaux dans les années 60-70), et leur promet donc une création de 60 000 postes mais ponctionnés dans les autres services publics. Pour le reste, ce sera réduction des dépenses publiques pour donner des garanties aux marchés financiers. Les quelques mesures qu'ils avancent ne visent qu'à amoindrir le mal, comme la flexsécurité. Hollande n'est donc pas réformiste à proprement parler, c'est un gestionnaire du capitalisme.

    Mélenchon est un vrai réformiste. Il n'a que les réformes en vue comme méthode, cependant il prétend vouloir sortir du capitalisme. Les mesures qu'il entend mettre en place, comme l'interdiction des licenciements boursier, ne vont pas du tout dans le même sens que celles du PS. Que l'on trouve ça irréaliste ou limité, c'est une autre question. Mais je ne crois pas que quelqu'un qui se réfère à la Commune de Paris, à rebours du Parti socialiste, puisse être comparable à Hollande. Mélenchon prétend vouloir devenir président, et oui j'espère qu'il le souhaite vraiment, c'est-à-dire qu'il souhaite aller jusqu'au bout de la logique. En même temps il sait très bien, et nous le savons tous, que c'est hautement improbable. L'intérêt est surtout de construire un rapport de force. En ce sens il ne diverge pas vraiment d'Arthaud, sauf que lui a l'avantage d'être crédible. Si on écoute Arthaud, on se dira : bah, à quoi bon, elle ne se prend même pas au sérieux.

    Le rôle d'un parti communiste n'est pas d'expliquer au peuple ce qu'il faut faire. Ce serait très simple sinon, il suffirait de prendre le Manifeste, de le répéter en boucle dans les journaux, à la TV, partout où tu peux. En même temps, c'est vrai, c'est ce que fait LO. On voit le résultat. Mais un vrai parti communiste doit savoir conduire la révolution, et pour cela il faut qu'il puisse un minimum organiser les masses. Il faut donc en en être proche, ne pas s'en couper, et parfois passer des compromis. C'est ce qu'a fait Marx en participant à l'unification de Gotha, alors même qu'il critiquait le programme. Je pense que les communistes ont intérêt à participer au Front de gauche, mais il faudrait qu'ils le fassent sur une base clairement communiste.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Danko38
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 23
    Date d'inscription : 18/02/2012
    Age : 23
    Localisation : Grenoble

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Danko38 le Ven 2 Mar - 23:43

    Pas inintéressant ce que tu dis, mais je ne suis pas encore prêt à voter pour un réformiste, que les communistes se soient ralliés à lui ou pas.

    Y a aussi un certaine volonté de protectionnisme parfois, dans le programme de Mélenchon, qui me paraît malsaine.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Joe le Sam 3 Mar - 14:28

    Qu'est-ce qui t'embête dans le protectionnisme ? Si tu veux empêcher la mise en concurrence des travailleurs, il faut bien faire en sorte que la production nationale tente d'abord de répondre à le demande intérieure. C'est une question qui se pose à toute économie, même les économies socialistes. Par exemple si l'URSS avait ouvert son marché aux produits américains dans les années 70, son économie aurait été liquidée.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Xuan
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 14
    Date d'inscription : 17/02/2012

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Xuan le Sam 3 Mar - 18:47

    Il n’est pas démontré que l’URSS était encore socialiste en 70 et que son développement était sur de bons rails.
    Initialement ce sont les puissances impérialistes qui ont fait le blocus autour de la Russie soviétique et non la Russie soviétique qui aurait pratiqué le protectionnisme.

    Lors de la crise de 1930, le protectionnisme dans le système capitaliste a provoqué une véritable catastrophe. Les effets de la crise ont été multipliés et généralisés.
    En 2008, la crise ne s’est pas développée ainsi parce que le protectionnisme n’a pas été utilisé ou très peu. La plupart des économistes s'inquiétaient de voir le même scénario se reproduire.
    On voit qu’aujourd’hui certains économistes bourgeois et certains partis – comme le FN - s’orientent vers le protectionnisme. Dans la situation actuelle c’est une solution à courte vue.

    D’abord le protectionnisme fonctionne dans les deux sens.
    Beaucoup de produits indispensables sont fabriqués à l’étranger, il y a des matières premières qu’on importe.
    Si les frontières sont fermées à d’autres pays ceux-ci sont fondés à prendre des mesures de rétorsion identiques.

    La supériorité du socialisme ce n’est pas de pratiquer de faibles salaires mais de libérer le développement des forces productives, l’innovation technologique, de produire à moindre coût en collectivisant les moyens de production.
    L’économie socialiste ne craint pas la comparaison avec l’économie socialiste, à égalité de développement s’entend évidemment, car on ne peut pas comparer un pays industrialisé depuis un siècle et demi avec un pays agricole.

    Mais c’est une autres histoire parce que le programme du Front de Gauche n’est pas le socialisme. Le socialisme consiste à remplacer une machine d' Etat par une autre, pas à changer de président.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Joe le Sam 3 Mar - 20:12

    J'ai pris l'exemple de l'URSS des années 1970 parce-que c'était justement une période de déclin économique. Par conséquent elle aurait connu des problèmes de compétitivité vis-à-vis du bloc capitaliste. De plus une économie peut être compétitive en général, mais manquer de compétitivité dans certains secteurs, lesquels seront menacés par les restructurations et la délocalisation.

    De façon générale, c'est vrai que le commerce international est profitable, je ne dis pas le contraire. Mais ce commerce contribue à la restructuration de l'économie, et peut provoquer du chômage dans certains secteurs. Or toute restructuration demande du temps, on ne peut pas balancer les individus d'un secteur à l'autre, quand bien même on leur assurerait toute la "flexsécurité" possible.

    Deuxièmement, le protectionnisme existe déjà. La Chine, par exemple, met en place des mesures protectionnistes. Et il faut ajouter à cela le problème du dumping social, soit le fait que certains pays exploitent à fond leurs ouvriers, alors que d'autres leur garantissent des droits plus importants. Ça signifie que pour une même branche d'activité, on ne pourra jamais être aussi compétitifs.

    La crise actuelle est d'abord une crise du système capitaliste. Aucune mesure ne pouvait donc l'empêcher. On pouvait peut-être la réduire par contre, et éviter que les pays les plus faibles payent pour les autres. Par exemple, l'économiste marxiste Costas Lapavistas considère que l'intégration dans la zone euro s'est faite au profit de l'Allemagne, laquelle s'est très largement appuyée sur une politique de bas salaires pour développer ses exportations.

    Enfin, dans l'histoire, les pays socialistes ont pris à plusieurs reprises des restrictions au libre-échange. Ce fut le cas sous Lénine, puisqu'il avait défendu le monopole du commerce extérieur. C'était le sens aussi du mur de Berlin, car il est bien évident qu'une économie égalitaire offrant une formation gratuite à ses citoyens ne peut pas tenir face au risque de "fuite des cerveaux". Sans compter qu'il est difficile de planifier si en plus la concurrence des pays capitalistes vient se mêler de ton économie interne.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Xuan
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 14
    Date d'inscription : 17/02/2012

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Xuan le Dim 4 Mar - 11:58

    Quoi qu'il en soit il ne s'agit pas de socialisme, il s'agit de rustines sur le système capitaliste.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Joe le Dim 4 Mar - 12:41

    Oui, je n'ai pas prétendu le contraire. C'est un programme de réformes immédiates.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Xuan
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 14
    Date d'inscription : 17/02/2012

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Xuan le Dim 4 Mar - 13:13

    Toute l’ambiguïté vient de là, c'est que ces "réformes immédiates" n'en sont pas.
    Elles supposent d'abord la prise du pouvoir.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Joe le Dim 4 Mar - 17:44

    Mais qu'est-ce que c'est qu'une réforme immédiate ? Toute réforme suppose un certain pouvoir. Une réforme n'est pas immédiate parce-qu'elle tomberait du ciel, du jour au lendemain, sous la pression des masses. Elle est immédiate parce-qu'elle ne mène pas vers le socialisme ni la révolution. A t-on jamais dit qu'il ne fallait soutenir que les réformes possibles ? Ses conséquences sont quand bien même immédiates. Si Hollande parle de taxer les super-riches à 75%, c'est une réforme immédiatement possible, il a dû le céder au Front de gauche. Même si l'on sait que ces réformes ne dureront pas, que Hollande n'est pas quelqu'un d'honnête et surtout pas un défenseur de la classe ouvrière, on pourra toujours dire que nous sommes l'origine véritable de tout progrès dans ce pays. Faut-il l'opposer à la révolution ? Je ne crois pas que Lénine ait demandé de le faire.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Contenu sponsorisé

    Re: Parti Communiste Français

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 20:02