Le trotskisme pour les nuls

    Partagez
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Le trotskisme pour les nuls

    Message par Joe le Ven 8 Mar - 17:14

    Le trotskisme apparaît grosso modo en 1906, lorsque Trotsky publie son ouvrage Bilan et perspectives.
    Sa théorie fondamentale prend alors le nom de "révolution permanente". La révolution permanente, c'est la révolution ininterrompue. Cela signifie que les trotskistes refusent de passer par des étapes intermédiaires avant la révolution socialiste. De 1905 à sa mort, Trotsky a défendu la même théorie, à savoir que pour parvenir à la révolution socialiste, c'est la dictature du prolétariat elle-même qui devrait achever la révolution bourgeoise démocratique. Sa théorie peut être résumée par un slogan : "Pas de Tsar, mais un gouvernement ouvrier".

    Lénine était en désaccord avec cette formule. Il pensait qu'avant de mettre en place le système socialiste, il fallait passer par un compromis avec la bourgeoisie, c'est-à-dire la paysannerie dans son ensemble. C'est ce qu'on appelait la "dictature démocratique du prolétariat et de la paysannerie". Cette dictature était démocratique car elle ne représentait pas le pouvoir du prolétariat uniquement, mais de toute la société contre les vestiges de l'aristocratie. Il s'agissait simplement de bâtir une république bourgeoise.

    Dans les faits, Lénine a considéré que cette étape s'est effectivement produite. En 1917 s'ouvre la période du "double pouvoir", c'est-à-dire de la cohabitation du gouvernement de Kérensky et des soviets. A ce moment, les soviets, des assemblées populaires, ne sont pas encore dominés par les bolchéviks. Lénine y voit une incarnation originale de la "dictature démocratique", un compromis entre le prolétariat et la bourgeoisie.

    Il faut bien comprendre que pour Lénine à l'époque, l'essentiel de la bourgeoisie en Russie s'incarne dans la paysannerie. En effet, la paysannerie est structurée autour des koulaks, les petits propriétaires des campagnes. Deuxièmement, Lénine est convaincu que le prolétariat est trop faible numériquement pour réaliser immédiatement une révolution socialiste. Il existe un prolétariat rural, c'est-à-dire des paysans pauvres ne possédant pas de terre. Mais ce prolétariat n'est pas indépendant du koulak. Lénine pense qu'en réalisant la "dictature démocratique", on moderniserait la société et tôt ou tard viendrait un moment où les prolétaires ruraux se désolidariseraient des koulaks. Il serait dès lors possible de passer à la révolution socialiste.

    Pour faire simple, on dira que la "dictature démocratique" se fait avec la paysannerie tout entière. Alors que la "dictature du prolétariat", qui incarne la révolution socialiste, c'est-à-dire celle qui abolit la propriété privée, se fait avec les prolétaires des villes, les ouvriers, et ceux des campagnes (les paysans pauvres), contre la bourgeoisie.

    Lénine, évidemment, n'est jamais revenu sur cette théorie. Après la révolution d'Octobre, en 1918, il écrit : "Nous l'avons redit des centaines et des milliers de fois depuis 1905; jamais nous n'avons essayé de brûler cette étape nécessaire du processus historique, ni de l'abolir à coups de décrets [...] Tout s'est passé exactement comme nous l'avions dit. Le cours de la révolution a confirmé la justesse de notre raisonnement."

    Pour définir le trotskisme, il faut donc remonter aux débats entre Lénine et Trotsky comme nous l'avons fait. On peut dire que c'est une théorie gauchiste sous-estimant le rôle de l'alliance entre les classes et méprisant les compromis et les étapes intermédiaires. Pour reprendre l'expression de Lénine, on peut même parler de blanquisme. Ainsi, de 1905 à aujourd'hui, on fera facilement le lien entre la théorie de Trotsky et les choix de certaines organisations politiques.

    Lénine ou Trotsky ?

    Comme nous l'avons montré à l'instant, l'opposition de Lénine et Trotsky commence très tôt. Au printemps 1909, Lénine rédige un pamphlet intitulé L'objectif de la lutte du prolétariat dans notre révolution, dans lequel il critique Kautsky, Martov et Trotsky. En 1930, Trotsky ressort sa vieille théorie de la révolution permanente avec si peu de modifications que le Lénine de 1909 semble lui répondre d'outre-tombe.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 10:11