Îles Malouines : de l’usage romantique de l’autodétermination !

    Partagez
    avatar
    Resistance
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 49
    Date d'inscription : 03/07/2012
    Localisation : Lille

    Îles Malouines : de l’usage romantique de l’autodétermination !

    Message par Resistance le Jeu 14 Mar - 22:00

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], après quelques disputes du 16ième au 18ième siècle entre la France, l’Espagne, et la Grande-Bretagne, tombent entre les mains britanniques. Des colons du même métal s’installent alors, pour la pêche et l’élevage du mouton. La [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] est la « livre malouine », mais qui a la même valeur que la livre sterling.

    Les colons sont maintenant un peu plus de 3.000. Ils ne pêchent plus eux-mêmes mais vendent des licences à des bateaux européens. Cette activité est concentrée dans la capitale, Port Stanley où se trouvent les deux tiers de la population. L’élevage des moutons occupe le reste de la population, qui exporte la laine.

    Ils voudraient bien faire venir des touristes, mais l’Argentine interdit le survol de son territoire par les avions à destination des Malouines. Il faut donc y aller en bateau, alors le tourisme semble ne pas marcher très fort. D’autant qu’au plus chaud de l’été (en janvier, on est dans l’hémisphère sud), il fait un bon 13° !

    Alors voilà l’affaire : vous volez des îles, puis vous y installez des colons qui parlent votre langue, et, envahi par l’esprit démocratique, vous insistez pour qu’il y ait un vote !

    La question est : voulez-vous rester anglais, ou voulez-vous devenir argentin ?

    Les Argentins sont contre ce vote : on les comprend !

    D.R.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Îles Malouines : de l’usage romantique de l’autodétermination !

    Message par Joe le Jeu 14 Mar - 22:15

    Il n'y a pas de "territoire naturel", ça n'existe pas. Les colons sont là depuis presque deux siècles, donc je ne vois pas trop de quel droit l'Argentine pourrait revendiquer ces îles. La seule solution serait une gestion collective des ressources naturelles, puisque c'est en fait de ça dont il s'agit.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 15:25