Yoani Sanchez : dissidente ou cybercriminelle ?

    Partagez
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Yoani Sanchez : dissidente ou cybercriminelle ?

    Message par Joe le Jeu 11 Aoû - 16:11

    Le Monde, El Pais, Washington Post, tous les grands journaux bourgeois parlent de Yoani Sanchez. La prétendue "blogueuse" cubaine, dissidente au régime, est devenue une sorte d'idole pour tout anticommuniste que se respecte. Aujourd'hui, c'est Le Monde qui en rajoute une couche dans ses "portraits de blogueurs". Elle est un peu leur "idole", à eux qui ne manquent jamais une occasion pour dénoncer la "tyrannie" à Cuba. Pour autant, est-elle vraiment devenue "l'ennemie numéro un de la propagande du régime", comme l'écrit Le Monde ce 11 août ? Probablement pas, car il est trop facile de faire tomber les masques. Démonstration :



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Quelle misère ! Ces victimes du régime n'ont pas pu s'offrir le dernier portable d'Apple.

    En avril 2009, Yoani Sanchez, la grande démocrate cubaine, écrivait un article sur son blog, qui était alors traduit en français.

    "Des gens qui attendent, avec une matraque ou un couteau sous le lit, le jour où ils pourront s'en servir. Une haine enracinée contre ceux qui les ont trahis, leur ont refusé un meilleur emploi, ou se sont assurés que leur plus jeune enfant ne pourrait étudier à l'université. Ils sont tellement nombreux à attendre l'éventualité d'un chaos qui leur apporterait le jour de la revanche, que l'on souhaiterait ne pas être né à cette époque où l'on ne peut être que victime ou victimaire, où tant de monde rêve à la nuit des longs couteaux."

    Un bien beau titre pour cet article : "La courte nuit des longs couteaux". Un titre terrible aussi, qui devrait tous nous horrifier. Fin juin 1939, une vague d'assassinats perpétrée par les nazis avait lieu en Allemagne. Ces événements restèrent gravés dans la mémoire de toutes les nations comme "La nuit des longs couteaux".

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Des propos à ne pas oublier.


    Le texte en espagnol :

    Spoiler:
    Gente esperando, con el palo o la navaja bajo la cama para un día
    poder usarlos. Odios enquistados contra aquel que los delató, les
    impidió que tuvieran un mejor empleo o hizo que el hijo más pequeño no
    pudiera estudiar en la universidad. Hay tantos aguardando por un
    posible caos que les dé el tiempo necesario para la venganza , que
    desearía no haber nacido en esta época, donde sólo se puede ser víctima
    o victimario, donde tantos añoran la noche de los cuchillos largos.

    Yoani Sánchez
    La Habana



    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 2:59