cuba et sa révolution

    Partagez

    ernesto
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 4
    Date d'inscription : 25/09/2011

    cuba et sa révolution

    Message par ernesto le Dim 25 Sep - 17:59

    Mes camarades , bonjour

    Je voudrai aborder un sujet simple et qui revient régulièrement , celui de cuba. Beaucoup de chose se dit sur cuba et sa révolution et souvent , par des gens ignorant tout sur ce sujet ou des personnes travaillant plus ou moins pour le gouvernement, je veux parler de ces journalistes bourgeois qui soutienne la pseudo-dissidence cubaine de miami mafieuse et financée par les usa . Je disais donc , sur cuba , que beaucoup de chose ne sont pas vrai ou exagérée , si je dis cela c'est tout bonnement par le fait que j'ai pus en parler avec connaissances qui sont allé à cuba. La révolution cubaine ne manque pas de soutient dans les partis communiste mais je pense que tous les camarades n'ont pas le même opinion sur ce sujet. Je souhaitai donc connaitre votre avis sur ce sujet , merci
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: cuba et sa révolution

    Message par Joe le Lun 26 Sep - 15:51

    Salut. Je pense que la plupart des partis ou organisations "communistes" en France soutiennent Cuba. Le Parti communiste français n'a pas, à ma connaissance, d'excellentes relations avec le PCC. Cela est du aux transformations réformistes dont il a été victime des années 1990 à nos jours, et sa prise de distance avec les pays dits du "socialisme réel". Mais l'essentiel des communistes voient toujours Cuba d'un bon oeil. Pour ma part, j'ai beaucoup d'estime pour les Cubains et pour Fidel Castro en particulier. Je n'adhère pas à tout ce qu'il dit, mais le fait qu'ils aient préservé un système socialiste malgré la grande difficulté de l'isolement économique montre que leurs orientations politiques sont globalement justes. Il ne fait aucun doute que le régime bénéficie d'un grand soutien. Cela ne s'explique pas par le seul socialisme. Je pense que le système cubain permet à la population de s'impliquer dans la politique, et son pragmatisme l'a certainement aidé. C'est très dur je pense de s'imaginer d'où nous sommes les difficultés qu'ils connaissent. Le pays n'est pas riche, et la population est très éduquée, d'où des frustrations et des demandes à satisfaire.

    Certains "communistes", par exemples les trotskistes de Lutte ouvrière, ont une position plus critique à l'égard de Cuba. Elle s'exprime dans un scepticisme sur l'avenir de Cuba, et sur la nature socialiste/communiste du PCC. C'est même, on peut dire, du défaitisme : "En fonction de ce qu’ils étaient, c’est à dire des petits bourgeois jacobins, les dirigeants cubains ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour échapper à l’emprise de l’impérialisme. Ils ont malgré tout conduit leur peuple dans une voie sans issue, ce que l’aide soviétique n’a fait que masquer un peu pendant trente ans." Dans le fond, on peut recenser deux critiques :
    - Celle qui considère que Cuba n'est pas assez internationaliste, car "stalinienne".
    - Celle qui considère que les réformes de Cuba sont des compromissions avec le capitalisme.

    Je ne pense pas que ces critiques soient très sérieuses. Déjà les trotskistes condamnaient Cuba, le "guévarisme", etc. en l'accusant de ne pas faire une révolution prolétarienne et j'en passe. Mais Cuba est toujours debout.

    Après, on peut leur reprocher d'autres choses. Est-ce que soutenir inconditionnellement Kadhafi, c'est du socialisme par exemple ? Ou bien est-ce que Chavez fait une révolution socialiste au Vénézuela ? Ça pose plein de questions.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    ernesto
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 4
    Date d'inscription : 25/09/2011

    Re: cuba et sa révolution

    Message par ernesto le Mer 28 Sep - 14:26

    Je pense la même chose que toi sur cuba, tout n'est pas parfait sur cette ile, mais beaucoup de chose sont exagéré. Prenons le cas de la liberté de presse et de l'expression, pour la première, il existe toute sorte de petit journaux indépendant, rédigé par des ouvriers ou autre comme le juventud rebelde qui critiquent le gouvernement quand il le jugent bon et ils ne sont pas enfermé dans les prisons, pour le deuxième cas, il y a des assemblé de cubain pouvant parler politique sans se faire arrêter, partout dans cuba, vous pouvez voir des cubains parler politique. Bien sur je ne dirais pas que les médias et l’expression est aussi libre qu'ici mais suffisamment pour pourqu' existe l'opposition et la critique du régime. Malheureusement, des médias à la solde de sarko et financée par les usa comme c'est le cas pour journaliste sans frontière essayent de faire de fidel ou de raoul des monstres sanguinaire , des dictateurs alors qu'ils sont populaire et aimé et la preuve de la partialité des cette organisation est prouvé par le fait de son silence sur ce fait. Son soutient aux pseudo-dissident comme guilermo farinas qui avoue lui même qu'il est financé par les usa ou les dames en blanc,également alliée aux usa mais encore toute la clique batistatiste de miami quand a human right, sa crédibilité est totalement inexistante du fait de son financement venant surtout des ua et de son directeur, lui aussi us.

    Bien que n'approuvant pas la politique de fidel dans son soutient à kadhafi , cela peut s'expliquer par le fait que cuba est complètement isolé depuis la fin de la guerre froide et à besoin désespérément d'allié lui fournissant une aide économique ou militaire, bien sur je suis d'accord avec toi , je ne l'approuve pas. Pour le cas de chavez , tu doutes qu'il ne mène pas vraiment un moouvement socialiste ? je ne le pense pas, il à fait ds preuves dans ce sens, l’extrême pauvreté à baissé de 60/100 environ et la pauvreté de 45/100, l’alphabétisation à pas mal évolué et le niveau de vie bien que restant assez bas à évolué dans le bon sens. Cependant, je ne vois pas très bien ou veut en venir chavez, resté un état socialiste ou le transformer et l'amener au communisme comme à cuba ? il s'est bien déclaré marxiste mais je pense pas que cela à vraiment changer l'orientation du régime avant cette déclaration, si ?
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: cuba et sa révolution

    Message par Joe le Mer 28 Sep - 15:45

    Tout dépend ce que l'on entend par socialisme. Habituellement on signifie par là une phase de transition entre le capitalisme et le communisme, et pas simplement un Etat "social". Cela demande donc de se poser la question de l'Etat, des rapports de production, du rôle de la violence dans la lutte des classes. Chavez n'adopte pas vraiment cette définition. Il croit faire une révolution parce-qu'il redistribue davantage pour la population défavorisée, et parce qu'il nationalise. Mais le Vénézuela n'est pas sorti du capitalisme. Est'ce qu'on peut parler déjà de révolution socialiste/communiste sans sortie du capitalisme ? Ou bien doit-on parler d'une révolution démocratique pour rompre avec les vestiges du colonialisme ? En fait la conception chaviste de la révolution est un peu déviée de celle des Cubains, qui proclament toujours être en révolution. Pour nous la révolution est une rupture violente avec tout ce qui se faisait avant. Cuba a effectivement fait une révolution, mais l'idée qu'elle serait encore en révolution me semble étrangère à la conception marxiste orthodoxe. La construction du pays socialiste, et la marche vers le communisme, ne font pas partie à proprement parler de la révolution.

    Quant au soutien de Cuba à Kadhafi, il est légitime dans la recherche d'alliances avec des régimes qui voulaient bien leur tendre la main. Mais il me semble que la légitimité de ce soutien s'arrête lorsqu'on va jusqu'à parler d'amitié, comme si d'ailleurs c'était une affaire d'amitié, et faire croire que Kadhafi représente un peuple, alors qu'il ne représente qu'une classe. Pour prendre une comparaison, le Parti communiste syrien qui vit en Syrie, quoi que soutenant objectivement le régime, a reconnu la légitimité des demandes, et demandé des réformes, tout en sachant ce qui se cachait derrière certains rebelles.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    ernesto
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 4
    Date d'inscription : 25/09/2011

    Re: cuba et sa révolution

    Message par ernesto le Dim 2 Oct - 12:56

    Oui en effet , je ne pense pas que chavez à l'attention de mené son pays vers le communisme donc on ne put pas parler d' "état socialiste", à mon avis le but de chavez est de mener une politique sociale, qui est tout de même en rupture avec le capitalisme, on peut mener une politique sociale anti-capitaliste sans être communiste, je pense que chavez veut mener une politique socialo-communiste sans pour autant faire le pas décisif vers le communisme

    Pour en revenir à cuba, je pense que sa période de transition vers le communisme est déja faite, pour fidel , raoul et le peuple cubain, cuba est toujours en révolution par le fait que leur lutte contre les ua et le capitalisme est et sera toujours d'actualité tant que le régime sera castriste. Le socialisme et le communisme est construit à cuba, mais maintenant,je pense qu'il faut continuer à le consolider et combattre le capitalisme. A mes yeux, ce n'est parce que vous avez réussi à instaurer le communisme que la lutte contre le capitalisme s’arrête.Prétendre que cuba est socialiste et non communiste par le fait qu'elle se dit toujours en révolution (je ne dis pas que tu le pense ) est faux, le mot socialiste est beaucoup plus compliqué qu'il en n'a l'air et à plusieurs signification, un état communiste est également socialiste. Marx parlait de socialisme quand il faisait mention de la periode de transition entre le capitalisme et le communisme mais il parlait également de socialisme quand il parlais une fois du communisme instauré et la transition finie.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: cuba et sa révolution

    Message par Joe le Lun 24 Oct - 8:27

    Un article intéressant trouvé sur le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: "La fille du Che, Aleida Guevara, « simple militante communiste » s'exprime sur les réformes économiques entreprises à Cuba entre espoirs et inquiétudes"
    Spoiler:
    Interview pour le journal brésilien A folha (extraits)
    Elle dit qu'elle est juste une militante de base du Parti communiste cubain, mais elle porte le nom d'un mythe de la gauche. A 50 ans, la pédiatre Aleida Guevara s'occupe de faire vivre la mémoire de son père et propose une défense passionnée du modèle de l'île. Dans cette interview, elle exprime ses craintes personnelles que les réformes en cours sur l'île, qui ont permis la vente de biens immobiliers et de véhicules, n’affectent la conscience sociale de la population, et puisse aboutir à une montée de l'individualisme.

    Comment vont les choses à Cuba?
    Nous sommes dans une situation où il nous faut trouver des solutions à des problèmes réels qui existent depuis longtemps. Et il y a les problèmes actuels que le pays subit en raison de la crise économique, qui touche tous les pays du monde. Nous sommes en train de discuter de ces problèmes avec l'ensemble du peuple, en les analysant sur les lieux de travail, dans les quartiers. Le congrès du parti a analysé tout ce qui est sorti de ces réunions populaires et est arrivé à un consensus sur le fait que nous devrons opérer quelques changements dans l'économie domestique. Résoudre le problème de familles, de personnes qui sont sans emploi en ce moment car l’État ne peut pas continuer à payer des personnes qui travaillent sans produire. Lorsque nous avons perdu le camp socialiste européen, Cuba a subi une crise brutale et l’État a garanti la sécurité de l'emploi à tout le monde sur toute la période. Aujourd'hui, la situation de notre économie s'est améliorée. Par conséquent, des possibilités réelles s'ouvrent à ces personnes pour qu'elles travaillent de façon indépendante. C'est pourquoi on en arrive à cette possibilité de travail individuel. Pour ce qui est de la Constitution, il nous faudra analyser quels sont les articles de la Constitution actuelle qui entrent en contradiction avec ces changements. Voilà pourquoi il nous faut cette analyse populaire, profonde, et s'il est nécessaire de changer un article de la Constitution, que le peuple sache ce qui se trame et pourquoi. Et le référendum qui devrait être organisé le sera plus rapidement et plus facilement.

    Qu'est-ce qu'il faudrait changer dans la Constitution ?
    Il a été convenu dans la Constitution que Cuba est une société socialiste. Dans cette société socialiste, il y a des normes, des règles. Quand on dit aujourd'hui qu'il y a des personnes qui vont travailler pour leur propre compte, cela peut supposer louer sa maison, ce qui n'existait pas auparavant. Ces personnes qui travaillent actuellement pour leur propre compte, si elles veulent embaucher d'autres personnes, doivent payer un salaire juste, garanti par la loi. Par exemple, si vous voulez louer une pièce de votre maison et embaucher quelqu'un pour faire le ménage. Avant cette personne n'était protégée par aucune loi. Désormais, avec ces changements, cette personne sera protégée également par les lois de l’État cubain. Ces lois doivent être introduites dans la Constitution.

    Le dernier congrès du parti a ouvert la possibilité d'une appropriation privée des bâtiments et des voitures...
    Disons que ce n'est pas de la propriété privée. Moi avant, par exemple, si je me payais une voiture, c'était la mienne. Le problème, c'est que je n'avais pas le droit de la vendre. Aujourd'hui, j'ai ce droit. Ce qui a changé, c'est que le citoyen qui est propriétaire de sa voiture puisse la vendre légalement. C'est sa propriété, c'est son droit. C'est la même chose pour les maisons. Si une maison est légalement la tienne, tu peux la vendre.

    Mais c'est reconnaître la propriété privée
    Dans ce qui existait déjà, dans la propriété individuelle. Que tu peux appeler privée, si tu veux. C'est la tienne. Le problème, c'est de légaliser cette propriété de façon à ce que tu puisses en user comme tu le désires.

    Vous ne trouvez pas que cela rentre en conflit avec le principe socialiste ?
    Non. Cela ne pose aucun type de problème avec les principes socialistes. Le problème, ce n'est pas de vendre ta maison ou ta voiture ou de l'échanger. Cela me paraît une très bonne chose que nous puissions le faire librement, sans aucune entrave. Le problème, c'est qu'il existe aujourd'hui des travailleurs qui travaillent pour leur propre compte. Ces travailleurs vont rechercher leur bénéfice personnel. Ma crainte personnelle – comme simple citoyenne, je n'ai rien à voir avec la direction du gouvernement cubain, je suis une médecin cubaine – ma crainte est que les personnes qui travaillent pour elles-mêmes perdent un peu de vue la question sociale, perdent leur conscience sociale. En vivant dans une société socialiste, nous travaillons pour tout un peuple. Quand tu commences à travailler pour remplir ton portefeuille, pour ton bien-être personnel, il y a le risque de perdre ce lien social que nous avons toujours maintenu. C'est ma préoccupation personnelle. L’État socialiste continue d'être socialiste car il n'y a pas privatisation des grands moyens de production. Ce n'a pas eu lieu et cela n'aura pas lieu. Le peuple cubain continue d'être le propriétaire de tout ce qui se produit dans le pays. Tu peux être le propriétaire de ce que tu produis dans ta maison, dans un restaurant, un salon de beauté, des services produits. Mais les grands moyens de production, tout est entre les mains de l’État, donc, du peuple. Dans cette perspective, il n'y a aucun changement.

    Les réformes ont été faites pour libérer quelque peu l'Etat du poids de personnes qui...
    Exactement. De personnes qui seront laissés sans travail par l’État, car l’État ne peut pas continuer à soutenir cette situation. Nous avons connu des améliorations économiques. Ces personnes restent libres de travailler pour l’État et d'avoir leur propre travail. Et l’État se libère de cette situation difficile où il faudrait garder ceux qui ne produisent pas.
    Votre crainte, c'est que cette réforme, qui peut être lue comme plus privatisante, affecte la conscience sociale ?
    L'homme pense comme il vit. C'est ma préoccupation, tout simplement. Si tu vis juste en étant intéressé par la rénovation de ta maison, par l'accroissement de la quantité d'argent que tu as dans ton portefeuille, par l'amélioration de ta garde-robe, tu oublies que l'école du coin, où tes enfants et tes petits-enfants étudient, aura besoin d'un petit coup de peinture. Tu serais capable de donner un peu de ton argent à cette école ? Si tu en es capable, je ferme ma bouche et me voilà satisfaite. C'est ma préoccupation, que l'on perde cette perspective, que l'on ne soit plus concerné par la perspective de la communauté sociale, qui est ce que nous sommes et continue d'être notre raison d'être.
    Traduction MA
    Source : " Solidarité Internationale PCF"

    Je pense aussi que les réformes économiques posent problème, même si elles ne remettent pas en cause directement le caractère socialiste de Cuba, elles risquent de développer une petite bourgeoisie qui elle pourrait être amenée, à l'avenir, à remettre en cause le système.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    ernesto
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 4
    Date d'inscription : 25/09/2011

    Re: cuba et sa révolution

    Message par ernesto le Sam 29 Oct - 19:51

    peut etre était il nécessaire de faire quelque réforme, je ne sais pas mais c'est vrai que cela peut etre inquiétant mais je ne pense pas que raoul ou fidel sont de nature à changer de système juste parce que l'économie connait quelque problème, comme ca été la cas en chine, qui n'est plus vraiment communiste, à mes yeux.Je doute que les régime attend avec impatience le retour de la clique criminel de miami, on verra bien

    marquetalia
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 117
    Date d'inscription : 21/02/2012

    Re: cuba et sa révolution

    Message par marquetalia le Mer 15 Aoû - 19:39

    les usa vont armer les anticastristes pour renverser raoul castro,de la meme facon que l otan a éliminé kadhafi et est en train de renverser assad.

    Contenu sponsorisé

    Re: cuba et sa révolution

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 15:22