Pas de communiste sans parti communiste

    Partagez
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Pas de communiste sans parti communiste

    Message par Michel Come le Jeu 13 Oct - 9:52

    Toute organisation démocratique de l’opposition au régime de Kadhafi était impossible. L’émergence de la démocratie n’est pas spontanée, même si une partie du peuple aspire à des changements démocratiques. Dans ces circonstances, la nature même du CNT est ambigüe. Sa représentativité et sa légitimité sont contestables et l’intervention impérialiste aussi. Même après la défaite militaire de Kadhafi, le CNT rencontre une forte opposition de la société tribale et l’administration de l’ancien régime ne repose que sur quelques fonctionnaires corrompus. Difficile, dans ces conditions, d’envisager l’émergence d’un processus démocratique rapide, encore moins d’une révolution marxiste, puisqu’il n’y a pas de forces communistes organisées.

    On peut imaginer qu’après une période transitoire de pacification des rapports, la Libye se dote d’un régime démocratique. Mais je ne pense pas que ce soit l’intention du CNT. On peut craindre au contraire, que les difficultés rencontrées poussent les nouveaux dirigeants à reproduire le modèle de l’ancien régime. On pourra considérer alors que Sarko, et ses alliés, se sont servi de la révolte populaire pour remplacer un dictateur par un autre. A moins, bien sûr, que la situation leur échappe, au profit des islamistes. C’est un risque non négligeable. Le peuple se fait voler sa révolution parce qu’il n’y a pas d’organisation révolutionnaire. Elémentaire ! camarade.


    avatar
    Pedro
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 246
    Date d'inscription : 18/06/2011

    Re: Pas de communiste sans parti communiste

    Message par Pedro le Jeu 13 Oct - 18:20

    C'est là un résumé concis et exact de la situation. Sans Parti révolutionnaire, et même sans organisations de classe "progressistes", pour mettre la contradiction principale entre dominants et dominés, la contradiction principale a été celle qui "s'imposait" en Libye, autrement dit une contradiction entre tribus, régions etc. (plus ou moins favorisées par le clan Kadhafi).

    C'est d'ailleurs l'argument de certains, notamment des maoïstes Philippins. La question qui se pose, c'est "est-ce que, parce qu'il n'y a pas de Parti, il n'y a pas de problèmes, pas d'inégalités, pas d'injustices, pas de ressentiment et de révoltes contre celles-ci ?". Est-ce que, parce qu'il n'y a pas de Parti, les gens n'ont pas le droit de se révolter ? (une révolte de "ceux d'en bas" j'entends bien, pas une révolte d'une classe dominante renversée contre un régime marxiste ou "très progressiste", Kadhafi n'était pas dans ce cas). N'est-ce pas, quand il n'y a pas de Parti, dans des révoltes spontanées que celui-ci à le plus de chances de se former ? (ou alors, le Parti tomberait-il du ciel ?). Bien entendu, il est clair que sans Parti pour synthétiser et systématiser une conception PROGRESSISTE du monde, les révoltes auront inévitablement des expressions réactionnaires... En Libye, la plus marquante est l'agression systématique contre les Noirs (qui étaient eux-mêmes des victimes et des semi-esclaves du régime Kadhafi).
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Pas de communiste sans parti communiste

    Message par Joe le Ven 14 Oct - 10:02

    Kadhafi a en effet cherché dès le début, et il l'a affirmé, à plonger le pays dans une guerre civile. Mais c'est aussi vrai pour l'OTAN, parce-qu'ils jouent en sous-main pour rallier tel ou tel groupe politique ou ethnique. Je pense que le plus fondamental dans l'impossibilité d'une révolution même "démocratique" en Libye, c'était l'intervention de l'OTAN, qui signifiait à la fois la fin du printemps arabe et celle d'un processus révolutionnaire. Si jamais il y a une "démocratie" en Libye, ce sera plutôt un régime fantoche comme en Afghanistan.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Re: Pas de communiste sans parti communiste

    Message par Michel Come le Jeu 20 Oct - 18:01

    J'ai honte pour eux, j'ai honte pour moi. Nous avons assassiné Kadhafi. On ne pourra plus dorénavant traduire devant un tribunal international que des seconds couteaux qui n'ont rien à dire pour leur défense. Maintenant, les criminels, les vrais, ne seront jamais jugés. Abattus avant de témoigner. Depuis Ben Laden, c'est la règle désormais, celle de Sarko et de ses amis américains. Je suis écœuré... oui, j'ai honte !. Ce soir, le premier qui me parle des droits de l'homme, je lui casse la gueule. Le monde civilisé est en deuil.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Pas de communiste sans parti communiste

    Message par Joe le Jeu 20 Oct - 19:57

    Je pense que les premiers criminels sont les dirigeants de l'OTAN. A quoi aurait servi un procès de toute façon ? Ils nous ont habitués au mensonge, ce ne sont pas ces gens-là qui feront un procès équitable. La mort de Kadhafi montre une fois de plus que l'objectif de l'OTAN était de faire tomber le régime et pas de protéger qui que ce soit. Maintenant il faut savoir si elle signifie la fin de la guerre, ou bien son prolongement. Car Saif Al-Islam n'est pas mort.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Re: Pas de communiste sans parti communiste

    Message par Michel Come le Jeu 20 Oct - 20:47

    Joe a écrit:A quoi aurait servi un procès de toute façon ?
    Kadhafi était une ordure, principalement parce qu'il ne respectait pas les droits élémentaires de la défense, pour ses ennemis. C'est celà qui différencie les tyrans sanguinaires barbares, des démocrates progressistes civilisés. Ceux qui ont tué Kadhafi pour l'empècher de dire ce qu'il savait, sont comme lui. ça me dégoute.
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Pas de communiste sans parti communiste

    Message par Joe le Jeu 20 Oct - 21:08

    Mais ce n'est pas le fait de respecter ou pas l'état de droit qui fait qu'un régime est juste ou ne l'est pas, est capitaliste ou socialiste, impérialiste ou anti-impérialiste, etc. Lorsque l'on mène une guerre, malheureusement, on fait des choses qui ne sont pas propres. A vrai dire, si j'avais été un rebelle libyen, je l'aurais peut-être tué moi-même plutôt que de lui donner une tribune à un procès. Il ne faut pas trop croire que Kadhafi aurait dit quoi que ce soit. A son âge, et vu qu'il a eu l'audace de se battre jusqu'au bout, pas comme son ancien ami Ben Ali, il n'y aurait pas eu grand chose à en tirer.
    Enfin tu dis que c'est une ordure parce qu'il ne respectait pas les droits de ses ennemis, mais tu fétichises un peu le droit. On peut respecter le droit et être un parfait criminel, tuer des gens rien qu'en écrivant un bouquin pour la "démocratie". Il suffisait d'appeler à intervenir en Libye. Et pourtant on appelle ça des "démocrates progressistes civilisés".


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Michel Come
    Pionnier
    Pionnier

    Messages : 193
    Date d'inscription : 12/10/2011
    Age : 70
    Localisation : France

    Re: Pas de communiste sans parti communiste

    Message par Michel Come le Ven 21 Oct - 8:39

    Joe a écrit: Il suffisait d'appeler à intervenir en Libye.
    J'ai honte aussi pour le PS, qui s'est très mal comporté dans cette affaire. Je ne suis pas prêt pour voter utile.

    A ce propos, j'ai cru comprendre que le Front de Gauche prône la sortie de l'OTAN. Tiens, voilà une bonne raison de voter Mélenchon ! . Mais qu'est ce qu'il a dit, le Jean Luc sur la guerre en Lybie ?.

    Nikolaï
    Nouveau
    Nouveau

    Messages : 69
    Date d'inscription : 17/10/2011

    Re: Pas de communiste sans parti communiste

    Message par Nikolaï le Ven 21 Oct - 11:33

    Eh bien, il a fait comme tout le monde a fait en Europe : il a d'abord crié au dictateur sanguinaire avec toute la bourgeoisie alors que l'invasion impérialiste se dessinait (au point de signer la zone d'exclusion aérienne, non sans avoir consulté des membres du PCF), puis il a condamné l'intervention quand elle a eu lieu, c'est-à-dire trop tard, lorsque le mal était déjà fait, et qu'on ne savait plus revenir en arrière.

    Pour moi, il n'est donc pas plus "blâmable" que la plupart des communistes : il s'est juste fait rouler dans la farine comme quasiment tout le monde par la propagande bourgeoise... propagande que seuls les "tiers-mondistes" comme Michel Collon et Jean Bricmont ont dénoncé depuis le début (c'est-à-dire au moment où l'intervention impérialiste qui se dessinait était encore évitable).
    avatar
    Joe
    Partisan
    Partisan

    Messages : 687
    Date d'inscription : 17/06/2011

    Re: Pas de communiste sans parti communiste

    Message par Joe le Ven 21 Oct - 11:45

    Mélenchon a déclaré défendre en toutes circonstances "l'ordre onusien". Il a voté une déclaration au parlement européen pour instituer la "zone d'exclusion aérienne" qui a servi de prétexte à l'intervention de l'OTAN. Certes il a bien fallu qu'il se rende compte qu'il avait servi la soupe à l'OTAN, mais on ne peut pas dire qu'il ait fait une véritable autocritique sur la question. Cependant il oppose bien l'OTAN à son "ordre onusien", et s'il désirait effectivement une zone d'exclusion aérienne, il n'accepte pas que l'OTAN puisse bombarder, envoyer des conseiller militaires ou bien des commandos. Sa position est totalement inconséquente et idéaliste, mais elle a au moins le mérite de demander, comme il est écrit noir sur blanc dans le programme du Front de gauche, la sortie de l'OTAN.

    De ce point de vue c'est donc un progrès. D'un autre point de vue, qui aurait consisté à dire qu'une opposition conséquente à l'OTAN aurait passé par une mobilisation contre la guerre en Libye, on peut dire que Mélenchon est un obstacle. Il a quand même [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à l'intervention, ce qui est totalement contradictoire avec la recherche de la paix et le principe de non-ingérence et de respect de la souveraineté nationale qui devraient être au fondement de son "ordre onusien".

    Mais comme tu le dis, la sortie de l'OTAN reste un point essentiel et sacrément positif du programme du Front de gauche, qui contraste évidemment avec ceux des autres partis politiques, notamment du PS.


    _________☭_________
    Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre - Robespierre

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Contenu sponsorisé

    Re: Pas de communiste sans parti communiste

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 3:04